un-vêtement-génère-de-électricité-à-partir-des-mouvements
Des scientifiques ont développé un vêtement « intelligent » qui produit de l’électricité à partir de la sueur et des mouvements. Créé par une équipe de l’université de Californie-San Diego, ce t-shirt à « micro-réseau portable » intègre des piles à biocarburant, alimentées par la sueur, des générateurs triboélectriques alimentés par le mouvement et des supercondensateurs pour stocker l’électricité produite.

Un vêtement qui génère de l’électricité 

Tous ces éléments sont sérigraphiés sur le tissu, y compris les circuits en argent imperméabilisés qui les relient. Ce qui est important, c’est que tout est flexible, extensible, pliable et lavable – cela dit, dans sa forme actuelle on ne peut pas utiliser de détergent.
Situées à l’intérieur de la chemise au niveau de la poitrine, les cellules à biocarburants contiennent des enzymes qui déclenchent un échange d’électrons entre les molécules de lactate et d’oxygène présentes dans la sueur humaine. Ce processus produit un courant électrique continu à basse tension, qui est envoyé dans le condensateur pour être stocké.
Les générateurs triboélectriques, quant à eux, se composent de deux morceaux de matériau : un morceau chargé négativement à l’intérieur de l’avant-bras, et un morceau chargé positivement sur le côté du torse.

Le frottement génère des impulsions électriques

Lorsque les bras du porteur se balancent pendant la marche ou une course, ces pièces se frottent l’une contre l’autre. Ce frottement génère des impulsions électriques à haute tension, qui sont également envoyées dans le condensateur.
Dans les tests réalisés jusqu’à présent, un volontaire portait ce vêtement en courant ou en utilisant un vélo d’entrainement pendant 10 minutes, après quoi il se reposait pendant 20 minutes. Pendant toute la durée de chaque session de 30 minutes, le micro-réseau portable a pu alimenter soit une montre LCD, soit un petit écran électrochrome.
Une fois développée, la version actuelle de ce vêtement pourrait être utilisée par les athlètes, pour alimenter des dispositifs tels que des capteurs de surveillance des performances. Plus tard, cependant, il pourrait être équipé de différents types de capteurs d’énergie, et être utilisé par des personnes assises dans un bureau ou se déplaçant lentement.

Ce vêtement portable est présenté dans la vidéo ci-dessous


Cette recherche a été publiée dans Nature Communications.
Source : University of California-San Diego
Crédit photo : Pexels

Un vêtement génère de l'électricité à partir des mouvementsmartinTechnologie
Des scientifiques ont développé un vêtement 'intelligent' qui produit de l'électricité à partir de la sueur et des mouvements. Créé par une équipe de l'université de Californie-San Diego, ce t-shirt à 'micro-réseau portable' intègre des piles à biocarburant, alimentées par la sueur, des générateurs triboélectriques alimentés par le mouvement...