exercicedurant-la-grossesse-aide-la-santé-des-enfants
Selon de nouvelles recherches, l’exercice physique pendant la grossesse pourrait permettre aux mères de réduire considérablement les risques de diabète et d’autres maladies métaboliques chez leurs enfants plus tard dans la vie.

L’exercice physique pendant la grossesse

Une étude menée sur des souris de laboratoire a révélé que l’exercice maternel pendant la grossesse, empêchait la transmission de maladies métaboliques d’un parent obèse – que ce soit la mère ou le père – à l’enfant. Si cette découverte se vérifie chez l’homme, elle aura « d’énormes implications » pour aider les femmes enceintes à faire en sorte que leurs enfants vivent le plus sainement possible, indiquent les chercheurs. Cela signifie qu’un jour, la première visite d’une femme chez le médecin après la conception, pourrait inclure une prescription pour un programme d’exercice.
« On sait que la plupart des maladies chroniques dont nous parlons aujourd’hui ont une origine fœtale. Cela signifie que les mauvaises conditions de santé des parents avant et pendant la grossesse ont des conséquences négatives sur l’enfant, potentiellement par le biais d’une modification chimique des gènes », a déclaré le chercheur Zhen Yan, spécialiste de l’exercice à la faculté de médecine de l’université de Virginie.
« Nous avons été inspirés par nos précédentes recherches sur les souris, qui impliquaient que l’exercice aérobie régulier pour une mère obèse avant et pendant la grossesse pouvait protéger l’enfant de l’apparition précoce du diabète. Dans cette étude, nous avons posé les questions suivantes : « que se passe-t-il si une mère obèse fait de l’exercice uniquement pendant la grossesse ? Et si le père est obèse ? ».

Obésité et grossesse

Les scientifiques savent que l’exercice pendant la grossesse contribue à donner naissance à des bébés en bonne santé, en réduisant le risque de complications de la grossesse et d’accouchement prématuré. Mais Yan, a voulu savoir si ces avantages se poursuivaient tout au long de la vie des enfants. Et ses travaux, anciens et nouveaux, suggèrent que c’est le cas.
Pour le déterminer, Yan et ses collaborateurs ont étudié des souris de laboratoire et leur progéniture. Certaines des souris adultes ont été alimenté avec une nourriture typique pour souris avant et pendant la grossesse, tandis que d’autres ont reçu un régime riche en graisses et en calories pour simuler l’obésité. Certaines souris ayant reçu le régime riche en graisses avant l’accouplement avaient accès à une roue de course uniquement pendant la grossesse, où elles pouvaient courir autant qu’elles le souhaitaient, tandis que d’autres n’y avaient pas accès, ce qui signifie qu’elles restaient sédentaires.
Les résultats ont été frappants : les mères et les pères du groupe riche en graisses pouvaient prédisposer leur progéniture à des troubles métaboliques. En particulier, les enfants de sexe masculin des mères sédentaires suivant un régime riche en graisses étaient beaucoup plus susceptibles de souffrir d’hyperglycémie et d’autres problèmes métaboliques à l’âge adulte.

L’exercice peut prévenir la transmission de maladies métaboliques

Selon les chercheurs, ces résultats constituent la première preuve que l’exercice maternel uniquement pendant la grossesse, peut prévenir la transmission de maladies métaboliques du parent à l’enfant. « Le message à retenir est qu’il n’est pas trop tard pour commencer à faire de l’exercice si une mère se retrouve enceinte », a déclaré Yan. « L’exercice régulier sera non seulement bénéfique pour la grossesse et le travail, mais aussi pour la santé du nouveau-né à long terme.
« Il s’agit d’une preuve supplémentaire et passionnante que l’exercice régulier est probablement l’intervention la plus prometteuse qui nous aidera à décourager la pandémie de maladies chroniques dans le monde vieillissant, car il peut arrêter le cercle vicieux de la transmission des maladies de parents aux enfants. »
Cette recherche a été publiée dans Journal of Applied Physiology.
Source : University of Virginia
Crédit photo : Pexels