trois-souches-bactériennes-pour-les-plantes-sur-mars
Des chercheurs travaillant avec la NASA ont décrit la découverte et l’isolement de 4 souches de bactéries appartenant à la famille des Methylobacteriaceae à partir de différents endroits à bord de l’ISS au cours de deux vols consécutifs.
Alors qu’une souche a été identifiée comme étant Methylorubrum rhodesianum, les 3 autres n’avaient pas encore été découvertes et appartiennent à une nouvelle espèce. Les bactéries mobiles en forme de bâtonnet ont reçu les désignations de: IF7SW-B2T, IIF1SW-B5 et IIF4SW-B5, l’analyse génétique montrant qu’elles sont étroitement liées à Methylobacterium indicum.
Les espèces Methylobacterium sont impliquées dans la fixation de l’azote, la solubilisation du phosphate, la tolérance au stress abiotique, la promotion de la croissance des plantes et l’activité de biocontrôle contre les agents pathogènes des plantes.

Pour des missions sur Mars

Commentant cette découverte, le Dr Kasthuri Venkateswaran (Venkat) et le Dr Nitin Kumar Singh du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, ont déclaré que ces souches pourraient posséder des « déterminants génétiques utiles sur le plan biotechnologique » pour la culture des plantes dans l’espace.
Toutefois, d’autres expériences biologiques sont nécessaires pour prouver qu’il s’agit bien d’un changement de donne potentiel pour l’agriculture spatiale. « Pour cultiver des plantes dans des endroits extrêmes où les ressources sont minimes, il est essentiel d’isoler de nouveaux microbes qui aident à promouvoir la croissance des plantes dans des conditions stressantes », ont-ils déclaré.
La NASA envisageant un jour d’emmener des humains à la surface de Mars – et potentiellement au-delà – l’étude décennale du Conseil national de la recherche américain recommande que l’agence spatiale utilise l’ISS comme « banc d’essai pour l’étude des micro-organismes », selon Venkat et Singh.
« Comme notre groupe possède une expertise dans la culture de micro-organismes provenant de niches extrêmes, nous avons été chargés par le programme de biologie spatiale de la NASA d’étudier la présence et la persistance des micro-organismes dans l’ISS », ajoutent-ils.
« Il va sans dire que l’ISS est un environnement extrême entretenu proprement. La sécurité de l’équipage est la priorité numéro 1 et, par conséquent, la compréhension des pathogènes humains et végétaux est importante, mais les microbes bénéfiques comme ces nouvelles souches sont également nécessaires. »

Pour faciliter la croissance

Si cette recherche se passe comme prévu, ces souches bactériennes pourraient être utilisées pour de futures missions vers et sur Mars, afin de faciliter la croissance des plantes.
Cette recherche a été publiée dans Frontiers in Microbiology.
Source : Frontiers
Crédit photo : Pixabay

Trois souches bactériennes pour les plantes sur Marsmartinbiothechnologie
Des chercheurs travaillant avec la NASA ont décrit la découverte et l'isolement de 4 souches de bactéries appartenant à la famille des Methylobacteriaceae à partir de différents endroits à bord de l'ISS au cours de deux vols consécutifs. Alors qu'une souche a été identifiée comme étant Methylorubrum rhodesianum, les 3...