la-croute-de-mars-aurait-absorbée-son-eau
Il y a des milliards d’années, Mars avait des rivières et des mers à sa surface, mais elles ont toutes disparues. Cette planète est peut-être restée sèche après que sa croûte a aspiré de manière irréversible la majeure partie de cette eau ancienne.

Il y avait des rivières et des mers

De nombreuses études ont suggéré que Mars a perdu son eau en même temps que son atmosphère, l’eau s’évaporant et s’échappant dans l’espace. Cependant, ce mécanisme ne peut pas rendre compte d’une perte d’eau de l’ampleur de celle qui, selon les théories, s’est produite sur Mars.
Eva Scheller, de l’Institut de technologie de Californie, et ses collègues ont comparé les simulations du processus de perte d’eau avec les observations du rover Curiosity de la NASA et les analyses des météorites martiennes, pour essayer de comprendre ce qui est arrivé au reste de l’eau de la planète rouge. Scheller a présenté ces travaux lors de la conférence virtuelle sur les sciences lunaires et planétaires le 16 mars.
Dans le modèle de Scheller et de son équipe, Mars a commencé avec suffisamment d’eau pour recouvrir toute sa surface avec un océan d’au moins 100 mètres de profondeur et est devenue aussi aride qu’elle l’est maintenant il y a environ 3 milliards d’années. Dans les simulations qui correspondaient aux observations de la chimie martienne, entre 30 % et 99 % de cette eau a été aspirée par la croûte de la planète et incorporée dans la structure moléculaire des minéraux, et non perdue dans l’espace.

L’eau a été absorbée par la croute

Ce processus est attesté par l’observation de minéraux contenant de l’eau sur toute la surface de Mars. « Nous voyons à toutes les échelles à partir des missions martiennes le fait que l’eau qui était autrefois à la surface de Mars – l’eau liquide – a été absorbée par la croute », a déclaré Bethany Ehlmann de l’Institut de technologie de Californie lors d’un point de presse.
La prise en compte de ce processus signifie que la surface martienne pourrait avoir perdu beaucoup plus d’eau liquide que nous ne le soupçonnions auparavant. En d’autres termes, Mars a peut-être été encore plus humide que nous le pensions.
Cette recherche a été publiée dans Science.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

La croute de Mars aurait absorbé son eaumartinEspace
Il y a des milliards d'années, Mars avait des rivières et des mers à sa surface, mais elles ont toutes disparues. Cette planète est peut-être restée sèche après que sa croûte a aspiré de manière irréversible la majeure partie de cette eau ancienne. Il y avait des rivières et des...