des-films-comestibles-pour-emballage-alimentaire

Un groupe international de scientifiques d’Inde et de Russie a créé des films alimentaires comestibles pour l’emballage des fruits, des légumes, de la volaille, de la viande et des fruits de mer. Ces films sont composés d’ingrédients naturels, ils sont sans danger pour la santé et l’environnement. En outre, ils sont solubles dans l’eau et se dissolvent à près de 90 % en 24 heures.

Un emballage sans danger pour l’environnement

« Nous avons créé trois types de films alimentaires à partir de l’alginate de sodium, un biopolymère naturel d’algues bien connu », a déclaré Rammohan Aluru, chercheur principal du laboratoire de synthèse organique de l’Université fédérale de l’Oural et coauteur d’un article. « Ses molécules ont des propriétés filmogènes »

« L’alginate de sodium est une macromolécule glucidique prometteuse qui possède des propriétés filmogènes potentielles après hydrolyse et qui existe en abondance dans les parois cellulaires sous forme de mélange de différents sels. Le plus grand avantage de l’alginate de sodium est qu’il se comporte comme un gel liquide dans un milieu aqueux. »

Les molécules d’alginate ont été réticulées avec un antioxydant naturel, l’acide férulique. Cela rend ce film non seulement solide, mais aussi homogène, plus rigide, et prolonge la durée de vie des produits.

Ils contiennent des antioxydants 

« Les aliments restent frais plus longtemps grâce aux composants antioxydants qui ralentissent les processus d’oxydation », explique Grigory Zyryanov, professeur du département de chimie organique et biomoléculaire de l’Université fédérale de l’Oural. « En outre, nous pouvons ajouter à ces films des agents antiviraux naturels, qui prolongeront également la durée de conservation des aliments. L’ail, le curcuma et le gingembre contiennent des composés qui peuvent empêcher la propagation des virus. »

Selon les auteurs, aucun équipement spécial n’est nécessaire pour la production de ces films. À l’échelle industrielle, il peut être créé par les fabricants de produits alimentaires et de films. « Il peut également être produit dans une usine de production de polymères. La seule condition est qu’elle doit respecter les normes qui s’appliquent à la production alimentaire. Et si l’océan est une source inépuisable d’algues, il sera assez simple de créer de tels films », a déclaré Grigory Zyryanov.

Cette recherche a été publiée dans Journal of Food Engineering.

Source : Ural Federal University
Crédit photo : StockPhotoSecrets