la-mise-au-silence-une-protéine-affaiblit-le-COVID-19
Lorsqu’elles sont envahies par un virus, les cellules de notre corps lancent une alerte aux cellules voisines pour qu’elles augmentent leurs défenses antivirales afin d’empêcher l’infection de se propager.

La protéine nsp14

Certains virus parviennent toutefois à contourner ce système en imitant l’ARN de l’hôte, ce qui les empêche d’être détectés par la cellule infectée et contourne cette alerte. Dans le cas du SARS-CoV-2, cette imitation fait appel à une protéine appelée nsp14. Cette protéine est également très importante pour la multiplication du virus, une tâche qui est facilitée par sa liaison à la protéine nsp10, ce qui donne lieu à un complexe protéique.
Interférer avec la liaison de nsp14 et avec le complexe protéique nsp10-nsp14 est l’objectif de la plus récente recherche de l’ITQB NOVA dans le COVID-19, dirigée par les chercheurs Margarida Saramago, Rute Matos et Cecília Arraiano.
Les chercheurs ont commencé par effectuer la caractérisation biochimique du complexe protéique nsp10-nsp14, une cible thérapeutique connue. « Pour la première fois, il a été possible d’identifier les acides aminés qui doivent être ciblés afin de réduire au silence ce complexe », explique Rute Matos.

Sa mise au silence est essentielle

La mise au silence de nsp14 « permet également à l’organisme d’identifier plus facilement l’ARNm du virus, et d’activer le système immunitaire avant qu’il ne se réplique », ajoute sa collègue Margarida Saramago.
Ces connaissances peuvent maintenant être utilisées pour développer des antiviraux; une recherche que mène maintenant l’équipe. « Même avec l’espoir des vaccins, il est essentiel d’identifier des thérapies capables de traiter les infections qui continueront à se produire », explique Cláudio M. Soares, directeur de l’ITQB NOVA et coauteur de ces travaux.
Cette recherche a été publiée dans The FEBS Journal.
Source : Universidade NOVA de Lisboa ITQB NOVA
Crédit photo : PXhere

La mise au silence d'une protéine affaiblit le COVID-19martinbiothechnologie
Lorsqu'elles sont envahies par un virus, les cellules de notre corps lancent une alerte aux cellules voisines pour qu'elles augmentent leurs défenses antivirales afin d'empêcher l'infection de se propager. La protéine nsp14 Certains virus parviennent toutefois à contourner ce système en imitant l'ARN de l'hôte, ce qui les empêche d'être détectés...