quand-faut-il-prendre-des-agents-anti-âges

Selon une nouvelle étude de l’université de Waterloo, le vieillissement est une maladie qui peut être combattue par une combinaison appropriée de suppléments et de comportements.

Deux agents anti-âge

Grâce à un modèle mathématique, les chercheurs ont également découvert que le meilleur moment de la journée pour prendre ces compléments dépend de l’âge de la personne. Certains compléments anti-âge doivent être pris par les jeunes le soir, tandis que les personnes plus âgées doivent les prendre le midi pour une efficacité optimale.

Les deux classes de médicaments que les chercheurs ont modélisées sont le nicotinamide mononucléotide (NMN) et le resvératrol, qui ont fait l’objet d’un intérêt accru ces dernières années après l’apparition de rapports sur leurs bienfaits sur le métabolisme, et l’augmentation de la durée de vie de divers organismes.

Un débat sur la question de savoir s’il faut classer le vieillissement comme une maladie est en cours depuis des décennies, la grande majorité des chercheurs dans le domaine du vieillissement le classant maintenant comme tel. Pas plus tard qu’en 2015, une équipe de scientifiques internationaux a rédigé un article appelant à « classer le vieillissement biologique comme une maladie » – et l’Organisation mondiale de la santé a pris des mesures qui la rapprochent de cette définition.

« Il est vraiment important d’essayer de changer ce paradigme erroné selon lequel le vieillissement n’est pas traitable », a déclaré Mehrshad Sadria, doctorant au département de mathématiques appliquées de Waterloo. « Nous ne devrions pas penser comme il y a 30 ans, lorsque nous pensions qu’une fois qu’une personne atteignait 70 ou 80 ans, elle devait être léthargique et souffrante.

Comprendre le vieillissement

L’association claire du vieillissement à diverses maladies graves est une motivation plus forte pour mieux comprendre le vieillissement, a déclaré M. Sadria. Reconnaître le vieillissement comme une maladie peut encourager les investissements et promouvoir les efforts de recherche, visant à identifier les thérapies susceptibles de retarder le processus de vieillissement.

« Nous pouvons prendre ces médicaments qui peuvent prolonger notre durée de vie et améliorer notre santé. Cette étude est la première étape pour comprendre quel est le meilleur moment pour les jeunes et les personnes âgées pour prendre ces suppléments. »

Sadria et Anita Layton, professeur de mathématiques appliquées et de biologie à Waterloo, ont mis au point un modèle mathématique qui simule l’horloge circadienne et le métabolisme dans le foie des souris. Ce modèle est spécifique à l’âge et peut simuler la fonction hépatique chez de jeunes souris ou des souris âgées.

Ils ont constaté qu’une personne jeune devrait prendre du NMN six heures après son réveil pour obtenir le meilleur rendement. D’autre part, les jeunes individus devraient prendre le resveratrol le soir, tandis que les personnes âgées devraient le prendre à la mi-journée pour obtenir la plus grande efficacité.

Le moment est important

« L’heure à laquelle vous mangez, ce que vous mangez, le temps que vous dormez et le temps que vous faites de l’exercice sont tous des facteurs qui peuvent affecter votre corps, la façon dont vous vieillissez et la façon dont vous vivez », a déclaré Layton. « Les gens devraient faire attention à l’heure à laquelle ils mangent et s’assurer que cela coïncide avec d’autres choses dans leur environnement qui ont un impact sur leur cycle veille/sommeil ou leur horloge biologique, comme l’exposition à la lumière, car sinon, cela pourrait provoquer des conflits dans le corps. »

Cette recherche a été publiée dans iScience.

Source : University of Waterloo
Crédit photo : Pexels