un-hydrogle-favorise-la-réparation-des-cartilages
Selon une nouvelle étude menée sur des animaux par des chercheurs de la Perelman School of Medicine, de l’université de Pennsylvanie, une nouvelle thérapie bioséparative pourrait aider à stabiliser les blessures qui provoquent la dégradation du cartilage, ouvrant ainsi la voie à une réparation future ou – mieux encore – commençant immédiatement à travailler avec de nouvelles cellules pour améliorer la guérison.

Un système d’hydrogel d’acide hyaluronique

« Notre recherche montre que l’utilisation de notre système d’hydrogel d’acide hyaluronique arrête au moins temporairement la dégénérescence du cartilage qui se produit couramment après une blessure et provoque des douleurs dans les articulations », a déclaré l’auteur principal de cette étude, Robert Mauck,
Nous pensons que l’application de cette thérapie peut non seulement interrompre la dégradation du cartilage, mais aussi présenter une surface « collante » pour les cellules, telles que les cellules souches qui sont régulièrement injectées dans les articulations pour lutter contre les blessures. Cet hydrogel renforçant pourrait en fait agir en synergie avec ces cellules pour créer une solution à long terme. »
Dans un modèle animal de grande taille, les chercheurs ont introduit ce biogel dans le cartilage endommagé, montrant qu’il s’entremêlait avec la structure matricielle du cartilage pour le stabiliser. Ils ont également démontré qu’il était conservé pendant au moins une semaine dans l’environnement articulaire. Lorsque le cartilage vivant a été testé en laboratoire, les chercheurs ont constaté que l’application du biogel d’acide hyaluronique rétablissait l’activité régulière des chondrocytes, les cellules du tissu cartilagineux. Cela signifie que le microenvironnement qui entoure les cellules est maintenant renforcé.

De l’hydrogel avec une injection de cellules souches

Une fois le cartilage renforcé, les chercheurs se sont efforcé de le sceller, afin que la perte de tissu sur le site de la blessure n’érode la structure du cartilage. À cette fin, l’équipe a combiné le système d’hydrogel d’acide hyaluronique avec une injection de cellules souches mésenchymateuses/stromales, afin de favoriser la formation d’une fine barrière « vivante » à la surface du cartilage pour le protéger de toute usure supplémentaire.
Lorsque les chercheurs ont comparé les modèles ayant reçu ce traitement à ceux qui ne l’avaient pas reçu, les modèles traités présentaient une couche plus épaisse de tissu protecteur qui était capable de protéger la structure du cartilage et de préserver sa fonction.
« Nous avons montré qu’il s’agit d’une technologie et d’une méthodologie innovantes, permettant de résoudre potentiellement les complexités du traitement des tissus cartilagineux endommagés qui, traditionnellement, le rendent si difficile », a déclaré Jay Patel. « Ensuite, nous espérons transposer cette technologie à d’autres études sur de grands animaux et à la clinique dans un proche avenir. »
Cette recherche a été publiée dans Advanced Healthcare Materials.
Source : University of Pennsylvania
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

Un hydrogel favorise la réparation des cartilagesmartinbiothechnologie
Selon une nouvelle étude menée sur des animaux par des chercheurs de la Perelman School of Medicine, de l'université de Pennsylvanie, une nouvelle thérapie bioséparative pourrait aider à stabiliser les blessures qui provoquent la dégradation du cartilage, ouvrant ainsi la voie à une réparation future ou - mieux encore...