un-traitement-à-insuline-une-fois-par-semaine

Selon les résultats de deux essais cliniques internationaux, le traitement des personnes atteintes de diabète de type 2 avec une nouvelle insulinothérapie injectable une fois par semaine, s’est avéré sûr et aussi efficace que les injections quotidiennes d’insuline. Ces études suggèrent que le traitement hebdomadaire pourrait constituer une alternative pratique aux injections quotidiennes d’insuline pour les patients diabétiques.

Deux études sur une insulinothérapie

L’insuline, qui est à la base du traitement du diabète depuis 100 ans, est un agent hypoglycémiant efficace et sûr lorsqu’il est utilisé à la bonne dose », explique Ildiko Lingvay, professeur de médecine interne à l’UT Southwestern. « Cependant ce traitement est lourd, nécessite des injections fréquentes et continue de porter une certaine stigmatisation. Le développement d’une insuline efficace et sûre qui peut être administrée une fois par semaine est une avancée considérable dans ce domaine. »

M. Lingvay, qui est consultant pour Novo Nordisk, est l’auteur principal de l’étude, à laquelle ont participé 205 patients de sept pays (États-Unis, Croatie, Allemagne, Hongrie, Pologne, Slovaquie et Espagne). L’essai clinique comprenait une période de dépistage de deux semaines, un traitement de 16 semaines et un suivi de cinq semaines afin d’évaluer trois façons différentes d’ajuster et d’optimiser la dose d’insuline et de déterminer celle qui présentait le meilleur équilibre entre l’abaissement de la glycémie et la réduction des épisodes d’hypoglycémie.

Elle est également l’un des auteurs de la deuxième étude qui a inclus 154 patients de cinq pays (États-Unis, Canada, République tchèque, Allemagne et Italie). Cette étude a suivi la même période de 23 semaines et a évalué les aspects pratiques de l’utilisation de l’insuline, ainsi que les meilleures façons de passer d’un régime quotidien aux nouvelles injections hebdomadaires d’insuline.

Un vaste programme d’essais cliniques

Les chercheurs ont déterminé que le fait de commencer par une première dose plus élevée – appelée dose de charge – permettait aux patients d’atteindre plus rapidement leur objectif d’une glycémie optimale. « Ces deux études ont servi de tremplin à un vaste programme d’essais cliniques de phase 3, actuellement en cours à l’UT Southwestern et sur d’autres sites, qui vise à évaluer l’efficacité de l’administration d’insuline une fois par semaine chez les patients atteints de diabète de type 1 ou de type 2 », explique M. Lingvay.

« Une insuline hebdomadaire est un changement de donne qui diminuera la charge des traitements pour les patients tout en améliorant l’observance. Ce traitement réduira également la charge de travail des personnes qui s’occupent des patients diabétiques nécessitant de l’insuline. Par exemple, pour les patients qui ont besoin d’aide pour s’injecter de l’insuline, ceux qui vivent dans des établissements de soins de longue durée, et ceux qui ont des problèmes de mémoire, une insuline hebdomadaire diminuera la charge des prestataires de soins. »

Cette recherche a été publiée dans Diabetes Care.

Source : UT Southwestern Medical Center
Crédit photo : StockPhotoSecrets