un-smartphone-détecte-autisme-chez-les-tout-petits

Selon des chercheurs de l’université Duke, une application pour smartphone a réussi à détecter l’une des caractéristiques révélatrices de l’autisme chez les jeunes enfants, ce qui laisse penser que cette technologie pourrait un jour devenir un outil de dépistage précoce peu coûteux et évolutif.

Un nouvel outil pour détecter l’autisme

L’équipe de recherche a créé cette application pour évaluer les habitudes de regard des enfants pendant qu’ils regardaient de courts films conçus de manière stratégique sur un iPhone ou un iPad, puis a appliqué les données de regard sur un ordinateur et l’apprentissage automatique pour déterminer si l’enfant regardait plus souvent l’humain dans la vidéo ou les objets.

« Nous pouvons suivre l’évolution du regard des tout-petits pour évaluer le risque d’autisme », a déclaré Geraldine Dawson. « C’est la première fois que nous sommes en mesure de fournir ce type d’évaluation en utilisant uniquement un téléphone intelligent ou une tablette. Cette étude a servi de preuve de concept, et nous sommes très encouragés. »

Dawson et ses collègues – dont l’auteur principal, Zhuoqing Chang – ont commencé à collaborer avec Dawson pour développer cette application il y a plusieurs années. Dans cette dernière version, les chercheurs ont conçu de manière stratégique des films qui leur permettraient d’évaluer la préférence d’un jeune enfant à regarder des objets plutôt que des personnes.

Un exemple d’une vidéo

L’une des vidéos, par exemple, montre une femme joyeuse qui joue avec une toupie. Elle domine un côté de l’écran tandis que la toupie qu’elle fait tourner se trouve de l’autre côté. Les tout-petits non autistes ont balayé l’ensemble de l’écran pendant toute la durée de cette vidéo, en se concentrant plus souvent sur la femme. En revanche, les tout-petits chez qui un diagnostic d’autisme a été posé ultérieurement se concentraient plus souvent sur le côté de l’écran où se trouvait le jouet. Une autre vidéo, de conception similaire, montrait un homme soufflant des bulles. Des différences dans le regard des enfants autistes ont été observées sur plusieurs vidéos de cette application.

L’oculométrie a déjà été utilisée pour évaluer les schémas de regard des personnes autistes, mais l’analyse des schémas de regard a nécessité un équipement et une expertise spécifiques. Cette application, dont l’administration prend moins de 10 minutes et qui utilise la caméra frontale pour enregistrer le comportement de l’enfant, ne nécessite qu’un iPhone ou un iPad, ce qui la rend facilement accessible aux cliniques de soins primaires et utilisable à domicile.

Pour tester ce système, les chercheurs ont inclus 993 tout-petits âgés de 16 à 38 mois ; l’âge moyen était de 21 mois, ce qui correspond au moment où les troubles du spectre autistique (TSA) sont souvent identifiés. Quarante de ces enfants ont reçu un diagnostic de TSA à l’aide des méthodes de diagnostic de référence.

Valider l’efficacité de l’application

Selon Mme Dawson, des études de validation sont en cours. D’autres études portant sur des nourrissons de six mois à peine visent à déterminer si l’évaluation fondée sur cette application pourrait permettre de déceler des différences chez les enfants qui recevront plus tard un diagnostic d’autisme et des troubles du développement neurologique au cours de leur première année de vie.

« Nous espérons que cette technologie permettra à terme un meilleur accès au dépistage de l’autisme, qui est une première étape essentielle de l’intervention. Notre objectif à long terme est de disposer d’une application bien validée et facile à utiliser que les prestataires et les soignants pourront télécharger et utiliser, que ce soit dans une clinique ordinaire ou à domicile », a déclaré Mme Dawson. « Nous avons encore des étapes à franchir, mais cette étude suggère que cela sera un jour possible. »

Cette recherche a été publiée dans JAMA Pediatrics.

Source : Duke University Medical Center
Crédit photo : StockPhotoSecrets