se-sentir-plus-jeune-protèges-les-gens-âgés-du-stress
Les gens qui se sentent plus jeunes ont un plus grand sentiment de bien-être, un meilleur fonctionnement cognitif, moins d’inflammation, un risque moindre d’hospitalisation et vivent même plus longtemps que leurs homologues qui se sentent plus âgés.

Les effets néfastes du stress

Une étude suggère une raison potentielle pour le lien entre l’âge subjectif et la santé : se sentir plus jeune pourrait aider à protéger les adultes d’âge moyen et plus âgés contre les effets néfastes du stress.
Dans cette étude, des chercheurs du Centre allemand de gérontologie ont analysé trois années de données provenant de 5 039 participants à l’enquête allemande sur le vieillissement, une enquête longitudinale sur les résidents allemands âgés de 40 ans et plus.
Cette enquête comprenait des questions sur le niveau de stress perçu dans la vie des personnes et sur leur santé fonctionnelle, c’est-à-dire le degré de limitation dans les activités quotidiennes telles que marcher, s’habiller et se laver. Les participants ont également indiqué leur âge subjectif en répondant à la question « quel âge vous sentez-vous ? ».
Les chercheurs ont constaté qu’en moyenne, les participants qui ont signalé plus de stress dans leur vie ont vu leur santé fonctionnelle décliner plus rapidement sur trois ans, et que le lien entre le stress et le déclin de la santé fonctionnelle était plus fort chez les participants chronologiquement plus âgés.
Toutefois, l’âge subjectif semblait offrir un tampon protecteur. Chez les personnes qui se sentaient plus jeunes que leur âge chronologique, le lien entre le stress et le déclin de la santé fonctionnelle était plus faible. Cet effet protecteur était le plus fort chez les participants les plus âgés.

Des interventions pour se sentir plus jeune

Selon les chercheurs, ces résultats suggèrent que des interventions visant à aider les gens à se sentir plus jeunes pourraient réduire les dommages causés par le stress et améliorer la santé des personnes âgées, bien que d’autres études soient nécessaires pour déterminer quel type d’intervention serait le plus efficace.
Par exemple, selon Markus Wettstein, premier auteur de cette étude, des campagnes de communication visant à lutter contre l’âgisme et les stéréotypes négatifs liés à l’âge et à promouvoir une vision positive du vieillissement pourraient aider les gens à se sentir plus jeunes. En outre, des interventions plus générales de réduction du stress et une formation à la gestion du stress pourraient prévenir la perte de santé fonctionnelle chez les personnes âgées, selon M. Wettstein.
Enfin, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer l’écart idéal entre l’âge subjectif et l’âge chronologique, selon le Dr Wettstein, car des recherches antérieures ont suggéré qu’il est utile de se sentir plus jeune jusqu’à un certain point, mais que les avantages diminuent à mesure que l’écart entre l’âge subjectif et l’âge chronologique augmente.

Des limites à se sentir plus jeune

« Le fait de se sentir plus jeune dans une certaine mesure pourrait avoir un effet adaptatif sur la santé fonctionnelle, tandis que le fait de se sentir trop jeune pourrait avoir un effet moins adaptatif, et même inadapté », a-t-il déclaré.
Cette recherche a été publiée dans Psychology and Aging.
Source : American Psychological Association
Crédit photo : Pexels

Se sentir plus jeune protège les gens âgés du stressmartinBiologie
Les gens qui se sentent plus jeunes ont un plus grand sentiment de bien-être, un meilleur fonctionnement cognitif, moins d'inflammation, un risque moindre d'hospitalisation et vivent même plus longtemps que leurs homologues qui se sentent plus âgés. Les effets néfastes du stress Une étude suggère une raison potentielle pour le lien...