un-nouveau-matériau-traite-les-plaies-et-élimine-les-batéries
Des chercheurs de l’université de technologie de Chalmers, en Suède, ont mis au point un nouveau matériau qui prévient les infections des plaies. Il s’agit d’un hydrogel spécialement conçu, qui agit contre tous les types de bactéries, y compris les bactéries résistantes aux antibiotiques. Ce nouveau matériau offre un grand espoir pour lutter contre un problème mondial croissant.

Un nouveau matériau

L’OMS décrit les bactéries résistantes aux antibiotiques comme l’une des plus grandes menaces pour la santé mondiale. Pour faire face à ce problème, il faut modifier la façon dont nous utilisons les antibiotiques et développer de nouvelles technologies médicales durables.
« Après avoir testé notre nouvel hydrogel sur différents types de bactéries, nous avons observé un haut niveau d’efficacité, y compris contre celles qui sont devenues résistantes aux antibiotiques », explique Martin Andersson, responsable de cette étude et professeur au département de chimie.
La recherche et le développement de ce matériau se poursuivent depuis de nombreuses années dans le groupe de Martin Andersson à Chalmers, et ont pris de l’ampleur au fil du temps, avec un accent particulier sur les possibilités de traitement des plaies.
L’objectif principal des études menées jusqu’à présent était d’explorer de nouvelles solutions technologiques médicales, pour aider à réduire l’utilisation d’antibiotiques systémiques. Les bactéries résistantes sont à l’origine de ce que l’on appelle l’infection nosocomiale, une affection qui met la vie des gens en danger et dont l’incidence augmente dans le monde entier.

Imiter le système immunitaire

La substance active du nouveau matériau bactéricide est constituée de peptides antimicrobiens, de petites protéines que l’on trouve naturellement dans notre système immunitaire. « Avec ces types de peptides, le risque que les bactéries développent une résistance est très faible, car ils n’affectent que la membrane la plus externe de la bactérie. C’est peut-être la principale raison pour laquelle il est si intéressant de travailler avec eux », explique Martin Andersson.
« Ce matériau est très prometteur. Il est inoffensif pour les cellules de l’organisme et doux pour la peau. Dans nos mesures, l’effet protecteur de l’hydrogel sur les peptides antimicrobiens est clair – ces peptides se dégradent beaucoup plus lentement lorsqu’ils sont liés à l’hydrogel », explique Edvin Blomstrand, doctorant au département de chimie et de génie chimique de Chalmers, et l’un des principaux auteurs d’un article.
« Nous nous attendions à de bons résultats, mais nous avons été positivement surpris par l’efficacité de ce matériau », ajoute Martin Andersson. Selon les chercheurs, ce nouveau matériau est le premier dispositif médical à utiliser avec succès des peptides antimicrobiens d’une manière cliniquement et commercialement viable. Les possibilités d’application clinique sont nombreuses, variées et prometteuses.

Des études cliniques sont nécessaires

Avant que ce nouveau matériau puisse bénéficier aux hôpitaux et aux patients, des études cliniques sont nécessaires, lesquelles qui sont en cours. Le marquage CE du matériau devrait être achevé en 2022. En outre, la version de ce nouveau matériau destinée à guérir les plaies fait l’objet actuellement d’essais dans le domaine des soins vétérinaires, pour le traitement des animaux de compagnie. La société Amferia AB collabore déjà avec un certain nombre de cliniques vétérinaires en Europe où cet hydrogel est maintenant testé.
De plus ce nouveau matériau s’est révélé très efficace, permettant d’appliquer les peptides directement sur les plaies et les blessures du corps, avec pour effet de prévenir et de traiter les infections. Il est également non toxique et peut donc être utilisé directement sur la peau. Le potentiel de ce nouveau matériau est également visible dans la flexibilité qu’il offre pour différents types de produits.
« Jusqu’à présent, nous avons surtout envisagé ce matériau comme un pansement pour le traitement des plaies, mais nous travaillons actuellement à une nouvelle recherche sur le potentiel d’un spray pour le traitement des plaies », explique Edvin Blomstrand.
Cette recherche a été publiée dans ACS Biomaterials Science & Engineering.
Source : Chalmers University of Technology
Crédit photo : StockPhotoSecrets

Un nouveau matériau traite les plaies et élimine les bactériesmartinbiothechnologie
Des chercheurs de l'université de technologie de Chalmers, en Suède, ont mis au point un nouveau matériau qui prévient les infections des plaies. Il s'agit d'un hydrogel spécialement conçu, qui agit contre tous les types de bactéries, y compris les bactéries résistantes aux antibiotiques. Ce nouveau matériau offre un...