THC-combattre-la-douleur-sans-effets-indésirables
De nombreuses personnes vivent avec des douleurs chroniques et, dans certains cas, le cannabis peut les soulager. Mais cette drogue peut aussi avoir un impact important sur la mémoire et d’autres fonctions cognitives.

Le THC sans effets secondaires

Maintenant, des chercheurs ont mis au point un peptide qui, chez la souris, permet au ∆9-tétrahydrocannabinol (THC), le principal composant du Cannabis sativa, de combattre la douleur sans les effets secondaires.
Dans certaines études, la marijuana médicale a permis de soulager les douleurs liées aux migraines, à la neuropathie, au cancer et à d’autres pathologies, mais les effets secondaires constituent des obstacles à une utilisation thérapeutique généralisée.
Auparavant, les chercheurs avaient identifié deux peptides qui perturbent l’interaction entre un récepteur qui est la cible du THC et un autre récepteur qui lie la sérotonine, un neurotransmetteur qui régule l’apprentissage, la mémoire et d’autres fonctions cognitives.
Lorsque les chercheurs ont injecté ces peptides dans le cerveau de souris, ces dernières présentaient moins de problèmes de mémoire causés par le THC. Maintenant, cette équipe, dirigée par Rafael Maldonado, David Andreu et leurs collègues, a voulu améliorer ces peptides pour les rendre plus petits, plus stables, actifs par voie orale, et capables de traverser la barrière hémato-encéphalique.
Sur la base de données issues de simulations de la dynamique moléculaire, les chercheurs ont conçu deux peptides dont la longueur était inférieure de moitié à celle des peptides originaux, mais qui conservaient leur capacité de liaison aux récepteurs et d’autres fonctions.

Un peptide optimisé

Ils ont également optimisé les séquences peptidiques pour améliorer l’entrée dans les cellules, la stabilité et la capacité à traverser la barrière hémato-encéphalique. Les chercheurs ont ensuite administré le peptide le plus prometteur à des souris par voie orale, en même temps qu’une injection de THC, et ont testé le seuil de douleur et la mémoire des souris.
Les souris traitées à la fois avec le THC et le peptide optimisé, ont bénéficié des avantages du THC en matière de soulagement de la douleur et ont également montré une meilleure mémoire que les souris traitées avec le THC seul. Fait important, les traitements multiples avec ce peptide n’ont pas provoqué de réponse immunitaire.
Selon les chercheurs, ces résultats suggèrent que ce peptide optimisé est un candidat médicament idéal pour réduire les effets secondaires cognitifs de la gestion de la douleur à base de cannabis.
Cette recherche a été publiée dans le ACS Journal of Medicinal Chemistry.
Source : American Chemical Society
Crédit photo : StockPhotoSecrets