quel-âge-avez-vous-réellement
Vous êtes peut-être plus vieux – ou plus jeune – que vous ne le pensez. Une nouvelle étude a révélé que les différences entre l’âge d’une personne en année et son âge biologique, tel qu’il est prédit par un ECG basé sur l’intelligence artificielle (IA), peuvent fournir des informations mesurables sur la santé et la longévité.

L’ECG et une IA

Ce modèle d’IA a prédit avec précision l’âge de la plupart des sujets, avec un écart moyen de 0,88 an entre l’âge de l’ECG et l’âge réel. Cependant, un certain nombre de sujets présentaient un écart beaucoup plus important, soit en semblant beaucoup plus âgés, soit en étant beaucoup plus jeunes selon l’âge de l’ECG.
La probabilité de mourir au cours du suivi était beaucoup plus élevée chez les sujets apparemment plus âgés selon l’âge à l’ECG que chez ceux dont l’âge à l’ECG était identique à leur âge chronologique ou réel. L’association était encore plus forte lorsqu’il s’agissait de prédire le décès dû à une maladie cardiaque. À l’inverse, les personnes dont l’écart d’âge était moindre – considérées comme plus jeunes selon l’ECG – présentaient un risque moindre.
« Nos résultats valident et développent nos observations antérieures selon lesquelles l’âge de l’ECG à l’aide de l’IA peut détecter un vieillissement accéléré en prouvant que les personnes dont l’âge est plus élevé que prévu par l’ECG meurent plus tôt, notamment de maladies cardiaques. Nous savons que le taux de mortalité est l’un des meilleurs moyens de mesurer l’âge biologique et notre modèle l’a prouvé », déclare Francisco Lopez-Jimenez, auteur principal de cette étude.

Un âge différent par rapport à l’âge réel

Lorsque les chercheurs ont ajusté ces données pour tenir compte de plusieurs facteurs de risque standard, l’association entre l’écart d’âge et la mortalité cardiovasculaire étaient encore plus prononcée. Les sujets dont l’ECG a révélé qu’ils étaient les plus âgés par rapport à leur âge réel présentaient le risque le plus élevé, même après la prise en compte des conditions médicales qui permettraient de prédire leur survie, tandis que ceux dont l’ECG a révélé qu’ils étaient les plus jeunes par rapport à leur âge réel présentaient des risques cardiovasculaires plus faibles.
Les chercheurs de la Mayo Clinic ont évalué les données d’ECG à 12 dérivations de plus de 25 000 sujets à l’aide d’un algorithme d’IA préalablement formé et validé pour fournir une prédiction biologique de l’âge. Les sujets présentant un écart d’âge positif – un âge ECG supérieur à leur âge chronologique ou réel – ont montré un lien clair avec la mortalité toutes causes confondues et cardiovasculaire, au fil du temps.
Les sujets de cette étude ont été sélectionnés dans le cadre du projet d’épidémiologie de Rochester, un index d’informations relatives à la santé provenant de prestataires de soins médicaux du comté d’Olmsted, dans le Minnesota. Les sujets avaient un âge moyen d’environ 54 ans et ont été suivis pendant environ 12,5 ans. Cette étude excluait les personnes ayant des antécédents de crise cardiaque, de pontage ou de pose de stents, d’accident vasculaire cérébral ou de fibrillation auriculaire.

Utiliser l’ECG dans la pratique clinique

« Nos résultats ouvrent un certain nombre de possibilités pour aider à identifier les personnes qui pourraient bénéficier le plus des stratégies de prévention. Maintenant qu’il a été prouvé que l’âge de l’électrocardiogramme est lié à la survie, il est temps de réfléchir à la façon dont nous pouvons l’incorporer dans la pratique clinique, et des recherches supplémentaires seront nécessaires pour trouver les meilleurs moyens de le faire », a déclaré le Dr Lopez-Jimenez.
Cette recherche a été publiée dans European Heart Journal – Digital Health.
Source : Mayo Clinic
Crédit photo : StockPhotoSecrets 

Quel âge avez-vous réellement ?martinI.A.
Vous êtes peut-être plus vieux - ou plus jeune - que vous ne le pensez. Une nouvelle étude a révélé que les différences entre l'âge d'une personne en année et son âge biologique, tel qu'il est prédit par un ECG basé sur l'intelligence artificielle (IA), peuvent fournir des informations...