le-café-aide-pas-à-lutter-contre-la-somnolence
Selon une nouvelle étude de l’université de l’État du Michigan, il ne faut pas toujours compter sur la caféine pour se tenir éveillé durant la journée. Des chercheurs du Sleep and Learning Lab de la MSU, dirigés par Kimberly Fenn, ont évalué l’efficacité de la caféine pour contrecarrer les effets négatifs du manque de sommeil sur la cognition. Il s’avère que la caféine n’a qu’un effet limité.

Le manque de sommeil

Cette étude a évalué l’impact de la caféine après une nuit de privation de sommeil. Plus de 275 participants ont été invités à effectuer une tâche d’attention simple ainsi qu’une tâche plus difficile de « maintien de l’ordre » qui exigeait d’accomplir des tâches dans un ordre spécifique sans sauter ou répéter des étapes.
« Nous avons constaté que la privation de sommeil nuisait aux performances dans les deux types de tâches et que la caféine aidait les personnes à réussir la tâche la plus facile. Cependant, la caféine n’a eu que peu d’effet sur les performances de la tâche de rangement pour la plupart des participants », a déclaré Fenn.
Elle ajoute : « la caféine peut améliorer la capacité à rester éveillé et à se concentrer sur une tâche, mais elle ne fait pas grand-chose pour prévenir le type d’erreur de procédure qui peuvent causer des erreurs médicales et des accidents de voiture. »

L’immunité peut être affectée

Le manque de sommeil est omniprésent partout dans le monde, un problème qui s’est intensifié pendant la pandémie, notamment chez le personnel dans les hôpitaux, a déclaré Mme Fenn. Le manque constant de sommeil adéquat affecte non seulement la cognition et altère l’humeur, mais peut aussi finir par avoir des répercussions sur l’immunité.
« La caféine augmente l’énergie, réduit la somnolence et peut même améliorer l’humeur, mais elle ne remplace absolument pas une nuit complète de sommeil, a déclaré Fenn. « Même si les gens ont l’impression qu’ils peuvent combattre le manque de sommeil avec de la caféine, leurs performances dans des tâches de haut niveau seront probablement altérées. C’est l’une des raisons pour lesquelles le manque de sommeil peut être si dangereux. »
Fenn a déclaré que cette étude a le potentiel d’informer à la fois la théorie et la pratique. « Si nous avions trouvé que la caféine réduisait de manière significative les erreurs de procédure dans des conditions de privation de sommeil, cela aurait de larges implications pour les personnes qui doivent effectuer des procédures avec un enjeu élevé avec un sommeil insuffisant, comme les chirurgiens, les infirmières, les pilotes de ligne et les policiers », a déclaré Fenn. « Au lieu de cela, nos résultats soulignent l’importance de donner la priorité au sommeil ».
Cette recherche a été publiée dans Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, & Cognition.
Source : Michigan State University
Crédit photo : iStock