des-petites-capsules-de-cannabis-traitent-les-maladies-neurologiques

Une équipe de chercheurs dirigée par l’université Curtin a découvert une nouvelle façon d’améliorer le taux d’absorption du cannabis médicinal lorsqu’il est pris par voie orale, ce qui pourrait être utilisé à l’avenir pour traiter des troubles neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques et les lésions cérébrales traumatiques.

Le cannabis médicinal

Financés par le partenaire industriel Zelira Therapeutics, les chercheurs ont réussi à créer de minuscules capsules contenant des cannabinoïdes qui, lorsqu’ils sont pris par voie orale, sont absorbés plus rapidement par l’organisme et pénètrent plus vite dans le cerveau des modèles de souris atteints de maladies neurologiques que lorsqu’ils sont administrés sous forme liquide.

Le chercheur principal, le professeur associé Ryu Takechi a déclaré que l’utilisation du cannabidiol pour traiter diverses maladies neurologiques suscitait un intérêt croissant, mais qu’il présentait des limites en raison de sa faible absorption et de sa sensibilité à la lumière et aux acides gastriques lorsqu’il est consommé par voie orale.

« Le cannabidiol se trouve dans le cannabis médicinal et est un remède naturel populaire pour les personnes vivant avec des maladies neurologiques et métaboliques. En raison des limites de l’absorption, nous avons cherché à concevoir et à tester une nouvelle méthode d’administration de ce médicament », a déclaré le professeur associé Takechi.

Un taux d’absorption très élevé

« Notre équipe a pu améliorer considérablement l’absorption et l’administration au cerveau du cannabidiol en l’administrant sous une nouvelle forme de petites capsules, en combinaison avec un acide biliaire naturel.

« Avec cette nouvelle forme capsulée, nous avons pu améliorer remarquablement de 40 fois l’administration cérébrale du cannabidiol dans des modèles animaux et nous avons également pu protéger ce médicament de l’oxydation et de la dégradation par la lumière, ce qui permet de prolonger la durée de conservation du produit. »

Le professeur associé Takechi a déclaré que ces résultats pourraient être utiles pour soutenir l’utilisation clinique du cannabis médicinal dans le traitement des troubles neurologiques.

« Dans cette étude, nous avons pu montrer pour la première fois qu’un acide biliaire augmentait réellement l’absorption et la rétention du cannabidiol dans le cerveau. Cela montre que les acides biliaires pourraient être utilisés pour améliorer l’administration du cannabidiol par voie orale, en particulier dans le traitement des troubles neurologiques », a déclaré le professeur associé Takechi.

« D’autres recherches sont nécessaires pour vérifier si ce type de méthode d’administration des médicaments pourrait réussir dans les études humaines, mais nos résultats sont très prometteurs. »

Pour traiter les troubles neurologiques 

« Cette nouvelle technologie d’encapsulation semble améliorer considérablement l’efficacité avec laquelle les médicaments à base de cannabinoïdes peuvent être délivrés dans le cerveau. Cela pourrait conduire à une amélioration de l’efficacité des thérapies à base de cannabinoïdes pour traiter les troubles neurologiques tout en réduisant les coûts et en améliorant la sécurité », a déclaré le Dr Oludare Odumosu.

Cette recherche a été publiée dans PLOS ONE.

Source : Curtin University
Crédit photo : StockPhotoSecrets