le-stockage-de-énergie-et-du-solaire-pour-une-fiabilité-accrue

Une nouvelle étude révèle que lorsqu’un système électrique combine le stockage de l’énergie et la production d’énergie solaire, le résultat final est supérieur à la somme de ses parties en matière de capacité du système à gérer les pics de demande énergétique. C’est une nouvelle encourageante pour les énergies renouvelables.

Une combinaison pour les énergies renouvelables

« Les services publics d’électricité ont pour mission de s’assurer qu’ils peuvent répondre de manière fiable à la demande d’énergie des consommateurs », explique Joseph DeCarolis, coauteur d’un article sur ces travaux et professeur d’ingénierie civile. « La quantification des avantages en matière de fiabilité des différentes sources de production permet de savoir où investir. »

L’avantage en matière de fiabilité d’une source d’énergie est la quantité d’énergie que l’on peut compter sur une source donnée pour produire pendant les périodes de pointe.

« Notre travail suggère que l’énergie solaire peut offrir de plus grands avantages en matière de fiabilité que ne le laissent entendre les sceptiques de l’énergie durable », explique Jeremiah Johnson, auteur correspondant de l’article et professeur associé de génie civil. « Investir à la fois dans l’énergie solaire et dans les systèmes de stockage d’énergie peut ouvrir une valeur de fiabilité qu’aucune de ces deux technologies n’offrirait à elle seule. »

Un modèle informatique

Pour cette étude, les chercheurs ont examiné le système électrique de la Caroline du Nord et du Sud afin d’évaluer les problèmes liés aux énergies renouvelables et à la fiabilité. À l’aide de données sur la demande d’électricité et la combinaison de sources de production d’électricité, les chercheurs ont construit des modèles informatiques pour évaluer la quantité d’électricité qu’un système pourrait attendre de différentes sources pendant les périodes de demande d’énergie de pointe.

Ces modèles ont permis aux chercheurs de faire varier la taille des fermes solaires et la quantité de stockage d’énergie dans le système afin de déterminer comment ces changements pourraient affecter les avantages globaux en matière de fiabilité pendant les périodes de demande de pointe.

« Lorsqu’un système combine l’énergie solaire et le stockage d’énergie, on peut compter sur cette combinaison pour fournir jusqu’à 40 % d’énergie en plus pendant les pics de demande, que si l’on additionnait simplement la production de chaque source », explique M. Johnson.

Une relation symbiotique

« En fait, nous avons constaté que la production d’énergie solaire réduit la charge de pointe à laquelle il faudrait répondre avec de l’énergie stockée, et réduit la durée de cette demande de pointe. En fait, il existe une relation symbiotique entre ces deux technologies. » Rendant ainsi cette combinaison fiable et efficace.

Cette recherche a été publiée dans Renewable Energy.

Source : NC State University
Crédit photo : Pexels