trouble-neurologique-après-la-vaccination-contre-le-covid-19

Selon deux rapports, des cliniciens indiens et anglais rapportent des cas d’un trouble neurologique rare appelé syndrome de Guillain-Barré après que des personnes aient été vaccinées contre le COVID-19.

Le syndrome de Guillain-Barré 

Ces deux rapports décrivent une variante inhabituelle du syndrome de Guillain-Barré caractérisée par une faiblesse faciale importante. Sept cas ont été signalés dans un centre médical régional du Kerala, en Inde, où environ 1,2 million de personnes ont été vaccinées avec le vaccin AstraZeneca.

Quatre cas ont été signalés à Nottingham, en Angleterre, dans une région où environ 700 000 personnes ont reçu le même vaccin. Les onze cas concernaient des personnes qui avaient reçu ce vaccin 10 à 22 jours auparavant. On a estimé que la fréquence du syndrome de Guillain-Barré dans ces régions était jusqu’à 10 fois plus élevée que prévu.

« Si le lien est causal, il pourrait être dû à une réaction immunitaire croisée à la protéine S du SARS-CoV-2 et à des composants du système immunitaire périphérique », écrivent les auteurs des rapports. Ils soulignent que les cliniciens doivent être vigilants et rechercher ce syndrome neurologique rare après l’administration des vaccins contre le COVID-19.

Cette recherche a été publiée dans Annals of Neurology.

Source : Wiley
Crédit photo : StockPhotoSecrets