exposition-au-plomb-durant-enfance-affecte-la-personnalité

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs en psychologie de l’Université du Texas à Austin, l’exposition au plomb pendant l’enfance peut entraîner des personnalités moins matures et moins saines à l’âge adulte.

L’exposition au plomb

Cette étude a porté sur un échantillon de plus de 1,5 million de personnes dans 269 comtés américains et 37 nations européennes. Les chercheurs ont constaté que les personnes ayant grandi dans des régions où les niveaux de plomb atmosphérique étaient plus élevés avaient une personnalité moins adaptative à l’âge adulte – des niveaux plus faibles de conscience et des niveaux plus élevés de névrose.

« Les liens entre l’exposition au plomb et les traits de la personnalité ont un impact considérable, car nous emportons notre personnalité partout avec nous », a déclaré Ted Schwaba, chercheur postdoctoral. « Même un petit effet négatif du plomb sur les traits de la personnalité, quand on l’agrège sur des millions de personnes et toutes les décisions et les comportements quotidiens que notre personnalité influence, peut avoir des effets vraiment massifs sur le bien-être, la productivité et la longévité. »

Dans cette étude, les chercheurs ont relié les données historiques sur le plomb atmosphérique de l’Agence de protection de l’environnement aux réponses au questionnaire de personnalité en ligne des personnes ayant grandi dans les lieux échantillonnés. Les résultats ont montré que les adultes qui ont grandi dans des comtés américains où les niveaux de plomb atmosphérique étaient plus élevés étaient moins agréables et consciencieux et, chez les adultes de 20 à 30 ans, plus névrosés que ceux qui avaient été moins exposés au plomb pendant leur enfance.

Conscience agréabilité et faible névrosisme

« Ces trois traits de caractère – conscience, agréabilité et faible névrosisme – constituent une grande partie de ce que nous considérons comme une personnalité mature et psychologiquement saine et sont de puissants prédicteurs de notre succès ou de notre échec dans les relations et au travail », a déclaré Schwaba. « Normalement, au cours de la vie, les gens deviennent plus consciencieux et agréables, et moins névrosés. »

Pour vérifier si l’exposition au plomb est à l’origine de ces différences, les chercheurs ont examiné les effets de la loi sur la qualité de l’air de 1970. Ils ont constaté que les personnes nées après que les niveaux de plomb dans l’atmosphère ont commencé à baisser dans leurs comtés, avaient des personnalités plus matures et psychologiquement saines à l’âge adulte, que celles nées avant que leurs comtés n’éliminent progressivement les produits à base de plomb.

Pour s’assurer que ces résultats ne reflétaient pas simplement des effets de cette cohorte, les chercheurs ont reproduit leur étude en Europe, où le plomb a été éliminé plus tard qu’aux États-Unis. Ils ont alors constaté que les personnes ayant grandi dans des régions où la concentration de plomb dans l’atmosphère était plus élevée étaient également moins agréables et plus névrosées à l’âge adulte, bien que les résultats concernant la conscience ne se soient pas reproduits.

Le plomb est encore partout

« Nous savons depuis longtemps que l’exposition au plomb est nocive, mais chaque nouvelle vague de recherche semble identifier de nouvelles façons dont l’exposition au plomb nuit à la société », a déclaré Schwaba. « Bien qu’il y ait beaucoup moins de plomb dans l’atmosphère aujourd’hui, le plomb reste dans les tuyaux, la couche arable et les eaux souterraines. »

« Et ces sources d’exposition au plomb ont tendance à nuire de manière disproportionnée aux personnes de couleur – les enfants noirs sont deux fois plus susceptibles d’avoir des niveaux élevés de plomb dans le sang que les enfants blancs. D’un point de vue économique, d’un point de vue de la justice sociale, ou vraiment de n’importe quelle manière, il est incroyablement important de limiter l’exposition au plomb autant que possible. »

Cette recherche a été publiée dans PNAS.

Source : University of Texas at Austin
Crédit photo : iStock