azithromycine-est-pas-plus-effica-un-placebo

Une étude de l’UC San Francisco a révélé que l’antibiotique azithromycine n’était pas plus efficace qu’un placebo pour prévenir les symptômes du COVID-19 chez les patients non hospitalisés, et qu’il pouvait augmenter leur risque d’hospitalisation, malgré la prescription généralisée de cet antibiotique pour cette maladie.

Pas plus efficace qu’un placebo

« Ces études ne plaident pas en faveur de l’utilisation systématique de l’azithromycine en cas d’infection ambulatoire par le SARS-CoV-2 », a déclaré l’auteur principal, Catherine E. Oldenburg, professeure adjointe.

L’azithromycine, un antibiotique à large spectre, est largement prescrit comme traitement du COVID-19 aux États-Unis et dans le reste du monde. « L’hypothèse est qu’elle a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à prévenir la progression si elle est traitée à un stade précoce de la maladie », a déclaré Oldenburg. « Nous n’avons pas trouvé que c’était le cas ».

Une étude sur 263 participants

Cette étude a porté sur 263 participants qui ont tous été testés positifs au SARS-CoV-2 dans les sept jours précédant leur entrée dans cette étude. Aucun n’était hospitalisé au moment de l’inscription. Dans le cadre d’un processus de sélection aléatoire, 171 participants ont reçu une dose orale unique de 1,2 gramme d’azithromycine et 92 ont reçu un placebo avec une dose identique.

Au 14e jour de l’étude, 50 % des participants ne présentaient aucun symptôme dans les deux groupes. Au 21e jour, cinq des participants ayant reçu de l’azithromycine avaient été hospitalisés en raison des symptômes graves du COVID-19 et aucun du groupe placebo n’avait été hospitalisé.

Les chercheurs ont conclu que le traitement avec une dose unique d’azithromycine par rapport au placebo n’a pas entraîné une plus grande probabilité de ne plus présenter de symptômes.

Aucun effet réel

« La plupart des essais réalisés jusqu’à présent avec l’azithromycine se sont concentrés sur des patients hospitalisés présentant une maladie assez grave », a déclaré M. Oldenburg. « Notre article est l’une des premières études contrôlées par placebo qui ne montre aucun rôle pour l’azithromycine chez les patients. »

Cette recherche a été publiée dans Journal of the American Medical Association.

Source : UCSF
Crédit photo : iStock

L'azithromycine n'était pas plus efficace qu'un placebomartinChimie
Une étude de l'UC San Francisco a révélé que l'antibiotique azithromycine n'était pas plus efficace qu'un placebo pour prévenir les symptômes du COVID-19 chez les patients non hospitalisés, et qu'il pouvait augmenter leur risque d'hospitalisation, malgré la prescription généralisée de cet antibiotique pour cette maladie. Pas plus efficace qu'un placebo 'Ces...