les-titanosaures-auraient-jeûné-pour-pondre-leurs-œufs

Les dinosaures Titanosaures – dont on pense qu’ils étaient les plus grands animaux à avoir jamais marché sur la terre et qui ont été trouvés sur tous les continents – auraient pu avoir faim et soif lorsqu’ils construisaient leurs nids et pondaient leurs œufs.

Une analyse de 71 coquilles d’œufs et une dent

Léa Leuzinger, de l’université de Buenos Aires, en Argentine, et ses collègues ont étudié les isotopes stables du carbone et de l’oxygène dans 71 coquilles d’œufs et une dent de titanosaure, mises au jour dans trois sites de nidification fossilisés en Argentine. Ces fossiles ont entre 100 et 66 millions d’années.

Les aliments et l’eau contiennent du carbone et de l’oxygène, mais le mélange d’isotopes stables de chaque élément varie en fonction des conditions environnementales. Étant donné que ces isotopes se transfèrent dans les tissus de l’animal qui les a consommés, il est possible d’utiliser les rapports isotopiques dans les coquilles d’œufs ou les dents pour avoir un aperçu des conditions environnementales dans lesquelles ces tissus organiques se sont formés.

Les coquilles d’œufs contenaient davantage d’un isotope particulier de l’oxygène, associé à des taux d’évaporation de l’eau plus élevés que les dents. Cela suggère que ces œufs se sont formés alors que les titanosaures vivaient dans des environnements relativement arides dans lesquels les dinosaures ingéraient moins d’eau en buvant et en mangeant.

L’équipe a comparé les résultats avec les données isotopiques des coquilles d’œufs de titanosaures trouvées dans des régions similaires de latitude moyenne dans d’autres parties du monde et a constaté qu’elles correspondaient toutes à un modèle de formation dans des conditions plus sèches. « Il semble que la plupart des titanosaures avaient besoin de conditions similaires pour faire leur nid », explique M. Leuzinger.

Ils devaient jeûner pendant la nidification

On pensait déjà que les titanosaures vivaient en troupeaux et se nourrissaient de plantes, ce qui laisse supposer qu’ils devaient probablement migrer afin de trouver suffisamment de nourriture pour alimenter leurs énormes corps. S’ils s’attardaient en permanence dans les zones arides où ils pondaient leurs œufs, ils devaient rapidement grignoter la végétation disponible.

Cette dernière étude indique que les titanosaures, du moins aux latitudes moyennes, ne se rendaient probablement dans des zones plus arides que pour se reproduire et devaient peut-être jeûner pendant la nidification, un peu comme certains animaux actuels, tels que les manchots empereurs, qui accumulent des réserves de graisse pour survivre sans manger ni boire pendant les périodes de reproduction.

« La question de savoir si les titanosaures découverts en Antarctique avaient besoin de conditions similaires pour nicher reste ouverte jusqu’à ce que des œufs de titanosaures y soient trouvés et analysés pour leur composition en isotopes plus stables », déclare Leuzinger.

cette recherche a été publiée dans Chemical Geology.

Source : New Scientist
Crédit photo : iStock

Les titanosaures auraient jeûné pour pondre leurs œufsmartinBiologie
Les dinosaures Titanosaures - dont on pense qu'ils étaient les plus grands animaux à avoir jamais marché sur la terre et qui ont été trouvés sur tous les continents - auraient pu avoir faim et soif lorsqu'ils construisaient leurs nids et pondaient leurs œufs. Une analyse de 71 coquilles d'œufs...