un-nouveau-pensement-qui-empêche-la-formation-de-cicatrices

Xiaoyang Wu, chercheur à l’université de Chicago, a mis au point un nouveau pansement pour les plaies, capable d’arrêter les saignements tout en prévenant l’infection et la formation de cicatrices à l’aide d’un seul matériau, ce qui pourrait avoir des applications dans l’administration de médicaments.

Inhiber au bon moment le TGF-β

« La cicatrisation est l’une des pires conséquences des blessures », a déclaré Wu, professeur associé notant que la peau humaine est particulièrement encline à développer des cicatrices.

En adoptant une approche fondée sur la science des matériaux, les chercheurs ont mis au point une nouvelle méthode pour surmonter la formation de cicatrices en inhibant la synthèse du collagène par le blocage du facteur de croissance transformant bêta (TGF-β) – une cytokine qui joue un rôle important dans la signalisation cellulaire, tant dans la réparation des plaies de la peau que dans la fibrose des tissus.

« De plus en plus de preuves suggèrent que le TGF-β est important dans la phase précoce de la réparation des plaies pour la cicatrisation. Mais, par la suite, le signal peut favoriser et renforcer la cicatrisation », a déclaré Wu. Le choix du moment est donc essentiel. « Nous ne pouvons pas simplement bloquer ce signal, car cela ralentirait la cicatrisation et serait dangereux pour le patient », a-t-il expliqué.

Pour y remédier, les chercheurs ont conçu un système de libération programmée qui combine un matériau fait d’hydrogel de cicatrisation sans suture avec un système de microcapsules biodégradables, ce qui leur permet de contrôler le moment où l’inhibiteur de TGF-β est libéré. « De cette façon, nous pouvons améliorer la réparation de la plaie cutanée et, après 7 à 14 jours, libérer l’inhibiteur qui bloque le processus de la cicatrisation de la peau en même temps en utilisant un seul matériau », ajoute Wu.

Plusieurs applications potentielles

Au-delà de la chirurgie esthétique, le traitement actuel des cicatrices n’est pas idéal et il n’existe aucun moyen fiable d’empêcher la formation de cicatrices si un patient se retrouve avec une plaie profonde ou désordonnée. « Le système que nous avons développé est très pratique à appliquer », a déclaré Wu, ajoutant que ce système pourrait également être utilisé dans différentes applications, telles que l’administration de médicaments.

« Nous pensons que ce nouveau système aura une importance clinique potentielle à l’avenir », a-t-il ajouté. Pour poursuivre ces nouvelles applications, les prochaines étapes comprennent le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché d’un nouveau médicament (IND) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Les chercheurs doivent également s’assurer que la fabrication du matériau est cohérente et ils envisagent de collaborer avec des sociétés pharmaceutiques pour faire avancer cette recherche.

En outre, comme l’ensemble du système a été mis au point à l’aide d’un matériau biocompatible doté de propriétés adhésives, M. Wu a déclaré qu’il pouvait également être utilisé à l’intérieur du corps, en adhérant aux artères et aux parois cardiaques qui saignent et en les refermant après une irradiation par la lumière UV. Les chercheurs ont démontré cette capacité dans des modèles animaux, ce qui suggère des avantages significatifs en tant que scellant pour les plaies traumatiques.

Il est biocompatible

« Le matériau normal de fixation des plaies fonctionne bien », a déclaré Wu, notant qu’actuellement, le matériau le plus fiable est la fibre, qui, comme la colle chirurgicale, est moins biocompatible. « La biocompatibilité est un avantage significatif de notre système », a-t-il expliqué, « elle est supérieure à celle des matériaux actuels existants. »

Cette recherche a été publiée dans la revue Nature Communications.

Source : University of Chicago
Crédit photo : iStock

Un nouveau pansement qui empêche la formation de cicatricesmartinbiothechnologie
Xiaoyang Wu, chercheur à l'université de Chicago, a mis au point un nouveau pansement pour les plaies, capable d'arrêter les saignements tout en prévenant l'infection et la formation de cicatrices à l'aide d'un seul matériau, ce qui pourrait avoir des applications dans l'administration de médicaments. Inhiber au bon moment le...