un-robot-comme-un-serpent-pourrait-explorer-Encelade

Un robot de type serpent, composé de vis géantes et d’articulations flexibles, capable de se déplacer sur des surfaces dures ou meubles et de se faufiler dans des espaces minuscules tels que des tubes et des tunnels, pourrait être la clé de l’exploration de l’intérieur d’Encelade, la lune glacée de Saturne.

Un robot pour explorer Encelade

Alors que les roues ou les jambes peuvent traverser un terrain plat plus efficacement, les robots en forme de serpent ont plusieurs avantages. Ils peuvent se conformer à des déformations serrées et leur petite section transversale leur permet de passer dans des espaces étroits qui bloqueraient d’autres types de robots.

L’ARCSnake est constitué de segments modulaires et se propulse à l’aide de vis d’Archimède. Ces dispositifs hélicoïdaux, nommés d’après le philosophe grec antique, poussent la matière vers l’arrière pour faire avancer ce robot.

La moitié de ces vis tournent dans le sens des aiguilles d’une montre et l’autre moitié dans le sens inverse pour s’assurer que le robot ne roule simplement sur le côté – bien que le fait de les faire tourner toutes les deux dans le même sens lui permette de rouler rapidement sur le côté sur un sol plat lorsque cela est nécessaire.

Les moteurs, les systèmes de commande et les capteurs sont logés à l’intérieur des vis creuses et le robot de 6,1 kilogrammes est commandé par un contrôleur humain qui manipule à distance un modèle miniature de celui-ci. En raison des nombreuses articulations de ce robot, c’est actuellement la manière la plus intuitive de le diriger, mais les futures versions conçues pour l’exploration pourraient être contrôlées différemment, et même entièrement automatisées.

Il y aura une version améliorée pour la Nasa

Certaines parties de cette machine ont été inspirées par des travaux antérieurs sur un appareil conçu pour les coloscopies, mais elle est maintenant étudiée par le Jet Propulsion Laboratory de la NASA en vue d’une éventuelle mission sur Encelade.

Une version beaucoup plus longue d’ARCSnake, dotée de 30 maillons, pourrait être déployée à partir d’un atterrisseur, traverser le sol escarpé et s’enrouler dans l’une des cheminées thermiques qui parsèment la surface de cette lune afin d’explorer ce qui se trouve en dessous.

Florian Richter, de l’université de Californie à San Diego, et ses collègues espèrent travailler sur une version améliorée de ce dispositif pour la NASA dans les mois à venir. « Ils veulent descendre dans les évents de panache et traverser ces grottes de glace pour collecter des échantillons, et nous transmettrons les données à la Terre pour voir ce qu’ils trouvent », explique-t-il.

Selon M. Richter, ce robot serait capable d’explorer les évents et même de se faufiler dans la glace solide d’Encelade, car les vis métalliques produiraient une chaleur suffisante pour la faire fondre.

Une autre version pour explorer l’océan 

L’équipe travaille également sur une version étanche d’ARCSnake qui lui permettra d’explorer l’océan au large de la Californie. Un tel robot serait capable de fonctionner sur terre, dans l’eau ou même dans des grottes ou des crevasses étroites au fond de l’océan.

Cette recherche a été pré-publiée dans arXiv.

Source : New Scientist
Crédit photo : iStock

Un robot comme un serpent pourrait explorer EncelademartinEspace
Un robot de type serpent, composé de vis géantes et d'articulations flexibles, capable de se déplacer sur des surfaces dures ou meubles et de se faufiler dans des espaces minuscules tels que des tubes et des tunnels, pourrait être la clé de l'exploration de l'intérieur d'Encelade, la lune glacée...