un-implante-diffuse-de-insuline-chez-les-gens-diabétiques

S’il y a quelque chose que les gens diabétiques redoutent le plus et bien souvent le fait qu’ils doivent s’injecter de l’insuline. Mais cela pourrait changer. En effet, Un implant de la taille de deux paquets de cartes à jouer peut recharger sa batterie sans fil et se réapprovisionner en insuline sans douleur. L’équipe qui a fabriqué ce dispositif affirme qu’il pourrait révolutionner le traitement du diabète de type 1.

Un implant pour les gens diabétiques

Ce dispositif pèse 165 grammes et est conçu pour être implanté dans l’abdomen, à l’extérieur de l’estomac. Il mesure en permanence les niveaux d’insuline dans le sang et libère des doses via un petit cathéter selon les besoins. La batterie interne peut être rechargée sans fil par un dispositif situé à l’extérieur du corps.

L’insuline est rechargée à l’aide de capsules magnétiques qui peuvent être avalées. Celles-ci se connectent au dispositif de l’autre côté de la paroi de l’estomac, où une seringue traverse l’estomac pour les drainer dans un réservoir interne avant d’être libérée pour passer naturellement dans le système digestif. Selon l’équipe, ce réservoir contient suffisamment d’insuline pour permettre à une personne diabétique moyenne de tenir un mois.

Izadyar Tamadon, de la Scuola Superiore Sant’Anna en Italie, et ses collègues ont testé un prototype de cet implant sur des porcs, où il a permis de réguler efficacement les niveaux d’insuline dans le sang. Les chercheurs espèrent que ce dispositif sera homologué pour des tests sur l’homme. Ils affirment que l’implant pourrait rendre le traitement du diabète de type 1 beaucoup moins invasif mais aussi plus efficace.

L’absorption de l’insuline est plus rapide

« Lorsque vous faites une injection avec une seringue, vous avez un délai, le temps que l’insuline soit absorbée et vous voyez le résultat sur le niveau de glucose dans le sang », explique-t-il. « Mais lorsque vous injectez de l’insuline à l’intérieur du corps, l’absorption est vraiment rapide. Ce délai doit être minimisé et vous avez un meilleur système, un système en temps réel. »

Ce prototype est équipé de Bluetooth, ce qui lui permet de communiquer des données et des mises à jour avec des smartphones ou avec des ordinateurs portables situés à l’extérieur du corps.

Les implants actuels conçus pour distribuer de l’insuline sont équipés d’une batterie qui dure une ou plusieurs années, mais qui doit ensuite être remplacée par une intervention chirurgicale. Ils nécessitent également un réapprovisionnement en insuline par des injections soigneusement dirigées qui passent à travers la peau et dans un port du dispositif lors de visites mensuelles à l’hôpital.

Les autres implants sont moins efficaces

Il existe des dispositifs externes, mais ils nécessitent le passage d’une canule à travers la peau, et le port du dispositif rend certaines activités difficiles, comme la natation. Ils sont également sujets aux infections et aux fuites et peuvent être douloureux.

Cette recherche a été publiée dans Science Robotics.

Source : New Scientist
Crédit photo : StockPhotoSecrets