il-peut-être-difficile-de-retrouver-la-fome-après-un-accouchement

Une nouvelle étude montre qu’il est difficile de retrouver la forme après un accouchement, même pour les femmes qui étaient en bonne santé et fortes avant leur grossesse.

Retrouver la forme après un accouchement

On sait que la grossesse exerce un stress sur de nombreuses parties du corps, notamment le cœur, les poumons, les muscles et les articulations. Mais peu de recherches ont été menées pour évaluer les effets à long terme de la grossesse sur la condition physique des femmes.

David DeGroot, du Martin Army Community Hospital de Fort Benning, en Géorgie, et ses collègues ont étudié l’impact de la grossesse sur la condition physique de 460 femmes qui sont tombées enceintes alors qu’elles étaient dans l’armée.

Avant d’être enceintes, ces femmes avaient un niveau de forme physique élevé, ce qui était une exigence pour les soldats en service. Elles ont poursuivi un entraînement physique modifié pendant leur grossesse et la plupart d’entre elles ont repris un entraînement régulier 12 semaines après l’accouchement.

Même avec cet entraînement spécifique, beaucoup de femmes ont eu de la difficulté à retrouver leur forme. Un an après l’accouchement, seules 30 % d’entre elles ont pu obtenir le même score qu’avant la grossesse au test d’aptitude physique de l’armée américaine, qui comprend des redressements assis, des pompes et une course chronométrée de 3,2 kilomètres. Trois ans après l’accouchement, 75 % d’entre elles avaient le même score qu’avant la grossesse.

Une remise en forme vraiment difficile

Les capacités de redressement assis et les temps de course des soldats ont le plus diminué. « Pour les pompes, il est relativement facile de réentraîner les épaules et les pectoraux, mais les redressements assis sont plus difficiles car les muscles abdominaux sont vraiment étirés pendant la grossesse », explique Wendy Brown, de l’université du Queensland à Brisbane, en Australie. « Cela peut prendre beaucoup de temps – et même jamais – pour qu’elles retrouvent leur état antérieur ».

Le temps de course des femmes a probablement ralenti parce qu’il faut un certain temps pour se débarrasser de l’excès de poids de la grossesse, explique Wendy Brown. Lors de la pesée six mois après l’accouchement, elles portaient en moyenne deux kilos de plus qu’avant la grossesse.

Dans la population générale, on a également constaté que des facteurs liés au mode de vie, comme le manque de temps pour faire de l’exercice, un sommeil perturbé et une image négative de soi, entravent la récupération de la forme physique des nouvelles mères, notent les auteurs de cette étude. « Ces facteurs sont plus nuancés mais ont probablement autant d’impact que les changements physiques de la grossesse », écrivent-ils.

Se mettre en forme avant d’être enceinte et rester active pendant la grossesse aide également les femmes à retrouver leur forme plus rapidement après la naissance de leur bébé, explique Mme Brown, qui a récemment co-écrit les recommandations du gouvernement australien en matière d’exercice pour les femmes enceintes.

Pratiquer une activité physique pendant la grossesse

Elle conseille de faire jusqu’à 5 heures d’activité d’intensité modérée ou 2,5 heures d’activité d’intensité vigoureuse par semaine, plus des exercices réguliers de renforcement musculaire, aussi longtemps que possible pendant la grossesse. « Les femmes s’inquiètent parfois du fait qu’un exercice vigoureux pourrait nuire à leur bébé, mais nous avons constaté que vous pouvez continuer à faire tout ce que vous voulez, tant que cela vous convient », explique-t-elle.

Cette recherche a été publiée dans PLOS ONE.

Source : New Scientist
Crédit photo : iStock

Il peut être difficile de retrouver la forme après un accouchementmartinBiologie
Une nouvelle étude montre qu'il est difficile de retrouver la forme après un accouchement, même pour les femmes qui étaient en bonne santé et fortes avant leur grossesse. Retrouver la forme après un accouchement On sait que la grossesse exerce un stress sur de nombreuses parties du corps, notamment le cœur,...