la-neige-martienne-est-poussiéreuse-et-pourrait-potentiellement-fondre

Au cours des deux dernières décennies, les scientifiques ont découvert de la glace à de nombreux endroits sur Mars. La plupart des glaces martiennes ont été observées depuis des satellites orbitaux comme le Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA.

La teneur en poussière de la glace martienne

Mais il est difficile de déterminer la taille des grains et la teneur en poussière de cette glace à une telle distance de la surface. Or, ces aspects de cette glace sont cruciaux pour aider les scientifiques à déterminer l’âge de cette glace et la façon dont elle s’est déposée.

C’est pourquoi les planétologues Aditya Khuller et Philip Christensen de l’Arizona State University, ainsi que Stephen Warren, spécialiste de la glace et de la neige terrestres à l’université de Washington, ont mis au point une nouvelle approche pour déterminer la teneur réelle en poussière de la glace martienne.

En combinant les données du Phoenix Mars Lander et du Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA avec des simulations informatiques utilisées pour prédire la luminosité de la neige et de la glace des glaciers sur Terre, ils ont réussi à faire correspondre la luminosité de la glace martienne et à déterminer sa teneur en poussière.

Mars étant une planète poussiéreuse, une grande partie de sa glace est également poussiéreuse et beaucoup plus sombre que la neige que nous pouvons voir sur Terre. Plus la glace est poussiéreuse, plus elle est foncée et donc plus elle est chaude, ce qui peut affecter sa stabilité et son évolution dans le temps. Dans certaines conditions, cela pourrait également signifier que cette glace pourrait fondre sur Mars.

Elle pourrait fondre

« Il y a une chance que cette glace poussiéreuse et sombre puisse fondre à quelques centimètres de profondeur », a déclaré Khuller. « Et toute eau liquide de subsurface produite par la fonte sera protégée de l’évaporation dans l’atmosphère vaporeuse de Mars par la couverture de glace sus-jacente. »

Sur la base de leurs simulations, ils prédisent que la glace déterrée par le Phoenix Mars Lander s’est formée par une chute de neige poussiéreuse, au cours du dernier million d’années, comme d’autres dépôts de glace trouvés précédemment aux latitudes moyennes de Mars.

« On pense généralement que Mars a connu plusieurs périodes glaciaires au cours de son histoire, et il semble que la glace exposée dans les latitudes moyennes de Mars soit un vestige de ces anciennes chutes de neige poussiéreuse », a déclaré Khuller.

Pour les prochaines étapes, l’équipe espère analyser davantage les expositions de glace sur Mars, évaluer si cette glace pourrait réellement fondre et en apprendre davantage sur l’histoire climatique de Mars.

De meilleures simulations informatiques

« Nous travaillons à l’élaboration de simulations informatiques améliorées de la glace martienne afin d’étudier son évolution dans le temps et de déterminer si elle pourrait fondre pour former de l’eau liquide », a déclaré M. Khuller. « Les résultats de cette étude feront partie intégrante de notre travail, car le fait de savoir à quel point la glace est foncée influence directement la température de Mars. »

Cette recherche a été publiée dans Journal of Geophysical Research: Planets.

Source : Arizona State University
Crédit photo : Pixabay

La neige martienne est poussiéreuse et pourrait potentiellement fondremartinEspace
Au cours des deux dernières décennies, les scientifiques ont découvert de la glace à de nombreux endroits sur Mars. La plupart des glaces martiennes ont été observées depuis des satellites orbitaux comme le Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA. La teneur en poussière de la glace martienne Mais il est difficile...