remplacer-le-sel-par-un-substitut-peut-prévenir-des-millions-de-vies

Remplacer le sel de table par un « substitut de sel » à teneur réduite en sodium et riche en potassium réduit considérablement les taux d’accidents vasculaires cérébraux, de crises cardiaques et de décès, selon les résultats de l’une des plus grandes études d’intervention alimentaire jamais réalisées.

Utiliser un substitut 

Présentés lors d’une « séance d’information » au congrès de la Société européenne de cardiologie à Paris le 29 août, les résultats ont également montré que ce substitut du sel n’avait pas d’effets nocifs.

Des niveaux élevés de consommation de sodium et de faibles niveaux de consommation de potassium sont largement répandus, et tous deux sont liés à l’hypertension artérielle et à des risques accrus d’accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque et de décès prématuré.

L’utilisation d’un substitut de sel – où une partie du chlorure de sodium est remplacée par du chlorure de potassium – résout ces deux problèmes à la fois. Les substituts du sel sont connus pour abaisser la tension artérielle, mais leurs effets sur les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les décès n’étaient pas clairs, jusqu’à présent.

L’investigateur principal, le professeur Bruce Neal du George Institute for Global Health, a déclaré que l’ampleur des avantages observés dans cette étude pourrait prévenir des millions de décès si les substituts du sel étaient largement adoptés.

Ils sont peu coûteux

« Presque tout le monde consomme trop de sel. Passer à un substitut est quelque chose que tout le monde pourrait faire si ces substituts du sel étaient dans les rayons des supermarchés », a-t-il déclaré. Mieux encore, si ces substituts du sel sont un peu plus chers que le sel ordinaire, ils restent très peu coûteux – quelques dollars par an suffisent pour passer au sel de substitution ».

« En plus de montrer des avantages clairs pour des résultats de santé importants, notre étude apaise également les inquiétudes quant aux risques éventuels. Nous n’avons vu aucune indication d’une quelconque nocivité du potassium ajouté dans le substitut de sel. Il est certain que les patients souffrant d’une grave maladie rénale ne devraient pas utiliser de substituts de sel, mais ils doivent également se tenir à l’écart du sel ordinaire », a ajouté le professeur Neal.

L’étude sur les substituts de sel et les accidents vasculaires cérébraux a recruté 21 000 adultes ayant des antécédents d’accident vasculaire cérébral ou une pression artérielle mal contrôlée dans 600 villages des zones rurales de cinq provinces chinoises – Hebei, Liaoning, Ningxia, Shanxi et Shaanxi – entre avril 2014 et janvier 2015.

Les participants des villages d’intervention ont reçu gratuitement suffisamment de substitut de sel pour couvrir tous les besoins des ménages en matière de cuisine et de conservation des aliments – environ 20 g par personne et par jour. Ceux des autres villages ont continué à utiliser du sel ordinaire.

Des résultats révélateurs

Au cours d’un suivi moyen de près de cinq ans, plus de 3 000 personnes ont subi une attaque. Pour les personnes utilisant le substitut de sel, les chercheurs ont constaté que le risque d’accident vasculaire cérébral était réduit de 14 %, le nombre total d’événements cardiovasculaires (accidents vasculaires cérébraux et crises cardiaques combinés) de 13 % et les décès prématurés de 12 %.

Le professeur Neal a déclaré que les substituts du sel étant relativement bon marché (environ 1,62 dollar par kilo contre 1,08 dollar par kilo pour le sel ordinaire en Chine), il est probable qu’ils soient également très rentables.

L’année dernière, une étude de modélisation réalisée pour la Chine suggérait qu’environ 400 000 décès prématurés pourraient être prévenus chaque année par l’adoption nationale des substituts du sel. Nos résultats le confirment maintenant. Si le sel était remplacé par un substitut de sel dans le monde entier, plusieurs millions de décès prématurés seraient prévenus chaque année », a-t-il déclaré.

« Il s’agit de l’étude la plus utile à laquelle j’aie jamais participé. Le remplacement du sel de table par des substituts du sel est une possibilité très réaliste et peu coûteuse d’avoir un effet bénéfique sur la santé mondiale. »

Cette recherche a été publiée dans le The New England Journal of Medicine.

Source : George Institute for Global Health
Crédit photo : iStock

Remplacer le sel par un substitut peut sauver des millions de viesmartinBiologie
Remplacer le sel de table par un 'substitut de sel' à teneur réduite en sodium et riche en potassium réduit considérablement les taux d'accidents vasculaires cérébraux, de crises cardiaques et de décès, selon les résultats de l'une des plus grandes études d'intervention alimentaire jamais réalisées. Utiliser un substitut  Présentés lors d'une...