un-nouveau-moyen-accélérer-la-guérison-des-tendons

Des chercheurs du CÚRAM, le centre de recherche SFI sur les dispositifs médicaux basé à NUI Galway, ont montré comment le simple fait de marcher peut alimenter un dispositif de stimulation implantable pour accélérer le traitement des maladies musculo-squelettiques.

Un dispositif qui stimule la guérison

Cette recherche jette les bases techniques d’une nouvelle gamme de dispositifs de stimulation permettant de contrôler la régénération des tissus musculo-squelettiques, pour traiter les lésions et les maladies des tendons et les blessures sportives, sans avoir recourir à des médicaments ou à une stimulation externe.

Le chercheur principal de cette étude, le Dr Manus Biggs, chercheur au CÚRAM, a déclaré : « l’un des aspects les plus passionnants de notre étude est que ces dispositifs implantables peuvent être adaptés à des patients ou à des troubles spécifiques et qu’ils pourraient s’avérer prometteurs pour accélérer la réparation des lésions tendineuses liées au sport, en particulier chez les athlètes. »

Cette étude a cherché à savoir si la thérapie électrique, associée à l’exercice, serait prometteuse dans le traitement des maladies ou des ruptures des tendons. Elle a montré que la fonction et la réparation des cellules du tendon peuvent être contrôlées par la stimulation électrique d’un dispositif implantable alimenté par les mouvements du corps.

Le Dr Marc Fernandez, qui a mené les principales recherches de cette étude au CÚRAM, a déclaré : « le traitement efficace des lésions et des maladies des tendons représente un défi médical crucial. »

C’est comme un interrupteur dans une cellule

« Notre découverte montre qu’une charge électrique est produite dans la zone cible du traitement – le tendon endommagé ou blessé – lorsque ce dispositif est  implanté puis étiré pendant la marche. Ce qui peut changer la donne ici, c’est comme un interrupteur dans une cellule : le stimulus électrique active les processus régénératifs spécifiques au tendon dans le tendon endommagé ».

Ce dispositif de stimulation utilise un tissu semblable à une maille – connu sous le nom de matériau piézoélectrique – qui produit de l’électricité lorsqu’il est étiré ou soumis à une pression mécanique. Il est fabriqué à partir d’un échafaudage de nanofibres dont l’épaisseur équivaut à un millième de celle d’un cheveu humain.

Le Dr Fernandez a ajouté : « nous avons présenté un dispositif implantable, électriquement actif, capable de contrôler la régénération et la guérison des tendons. Il est important de noter que nos recherches ont amélioré les performances thérapeutiques de ce dispositif en renforçant sa structure, ses caractéristiques piézoélectriques et sa compatibilité biologique.

« Nous avons également évalué l’influence individuelle des signaux mécaniques, structurels et électriques sur la fonction des cellules du tendon et nous avons pu montrer que les signaux bioélectriques contribuent de manière significative à favoriser la réparation du tendon. »

Des thérapies électriques 

Le Dr Biggs a ajouté : « cette stratégie unique consistant à combiner un dispositif alimenté par le mouvement du corps et capable d’induire une guérison accélérée du tendon devrait avoir un impact significatif sur le domaine des dispositifs régénératifs, en particulier dans le domaine des blessures liées au sport ou aux traumatismes. Ces dispositifs sont rentables, relativement faciles à implanter et pourraient ouvrir la voie à une toute nouvelle classe de thérapies électriques régénératives. »

Cette recherche a été publiée dans Advanced Materials.

Source : National University of Ireland, Galway
Crédit photo : iStock

Un nouveau moyen d'accélérer la guérison des tendonsmartinbiothechnologie
Des chercheurs du CÚRAM, le centre de recherche SFI sur les dispositifs médicaux basé à NUI Galway, ont montré comment le simple fait de marcher peut alimenter un dispositif de stimulation implantable pour accélérer le traitement des maladies musculo-squelettiques. Un dispositif qui stimule la guérison Cette recherche jette les bases techniques...