un-traitement-contre-acné-?

S’inspirant de la nature, une équipe de scientifiques internationaux a inventé un dispositif intelligent pour les soins personnalisés de la peau, sur le modèle du scarabée plongeur mâle. Cet outil recueille et surveille les fluides corporels tout en se collant à la surface de la peau, ouvrant la voie à des diagnostics et des traitements plus précis pour les maladies et les affections cutanées comme l’acné. L’équipe comprend Bo-yong Park, un ancien chercheur postdoctoral au Neuro de l’Université McGill.

Quel problème avez-vous résolu ?

Les dispositifs traditionnels de diagnostic non invasif développés pour les soins de la peau présentent plusieurs limites. Ces dispositifs ont tendance à être moins précis, difficiles à utiliser et nécessitent un équipement coûteux pour analyser les résultats. Les adhésifs chimiques utilisés dans le processus peuvent également provoquer une irritation de la peau ou parfois l’endommager, ce qui rend leur utilisation difficile à plusieurs reprises ou sur une longue période. Le maintien de l’adhésion dans des conditions différentes, comme une surface de peau humide ou incurvée, peut également être très difficile.

Pourquoi s’inspirer de la nature ?

Les coléoptères plongeurs mâles sont des insectes aquatiques qui ont développé des poils adhésifs spéciaux, ou setae, pour s’accrocher à leurs compagnons sous l’eau. Les soies, présentes sur les pattes antérieures du mâle, ont des structures et des cavités uniques en forme de ventouses, qui leur permettent de se fixer solidement sur des surfaces humides et irrégulières. Inspirés par les scarabées plongeurs mâles, nous avons mis au point un dispositif intelligent de surveillance en temps réel de la santé de la peau qui se fixe sur la surface irrégulière de la peau.

Comment fonctionne ce dispositif ?

Nous avons créé des ventouses artificielles de taille microscopique qui peuvent collecter et surveiller les fluides corporels tout en adhérant à la peau. Nous avons intégré des hydrogels de capture des fluides dans les cavités des ventouses pour surveiller les niveaux de pH.

L’hydrogel change de couleur en fonction des différents niveaux d’acidité. En intégrant des techniques d’apprentissage automatique, nous développons également une application logicielle capable de quantifier automatiquement les niveaux de pH à partir de la couleur indiquée par les hydrogels sensibles au pH.

Nous prévoyons que ce dispositif sera appliqué aux patchs personnalisés de traitement de la peau, aux matériaux adhésifs médicaux et aux technologies de diagnostic. Sur la base des résultats de nos recherches, nous pensons qu’il pourrait être utilisé pour le diagnostic sur place des biomarqueurs des maladies de la peau.

Cette recherche a été publiée dans Science Advances.

Source : McGill University
Crédit photo : Pexels

Un traitement contre l'acné ?martinBiologie
S'inspirant de la nature, une équipe de scientifiques internationaux a inventé un dispositif intelligent pour les soins personnalisés de la peau, sur le modèle du scarabée plongeur mâle. Cet outil recueille et surveille les fluides corporels tout en se collant à la surface de la peau, ouvrant la voie...