la-combinaison-antibiotique-réduirait-le-risque-de-la-résistance

La résistance aux antibiotiques est l’une des plus grandes menaces pour la santé publique. Pourtant, une tactique étonnamment simple pourrait aider à la combattre : alterner quotidiennement trois antibiotiques différents.

Une méthode contre la résistance

Jusqu’à présent, cette approche n’a été testée que sur des bactéries cultivées dans un plat, mais l’utilisation de cette méthode avec des antibiotiques couramment utilisés a permis de tuer les bactéries cinq fois plus efficacement qu’en utilisant un seul médicament à la fois.

Si les essais chez l’homme donnent des résultats similaires, cette méthode pourrait être utilisée pour combattre la résistance aux antibiotiques en demandant aux gens de prendre chaque jour un médicament différent parmi trois, explique Hinrich Schulenburg, de l’université de Kiel, en Allemagne.

Les antibiotiques sont considérés comme l’un des plus grands progrès de la médecine moderne, car ils ont transformé des maladies potentiellement mortelles, comme les infections des plaies et la tuberculose, en quelque chose que l’on peut traiter à l’aide de comprimés.

Mais l’efficacité de ce groupe de médicaments diminue car les bactéries peuvent muter et devenir résistantes à leurs effets, et de nouveaux médicaments ne sont pas développés assez rapidement. Des campagnes mondiales ont été lancées pour tenter de préserver les antibiotiques qui nous restent en réduisant leur utilisation.

Les médecins passent déjà à un autre antibiotique si les bactéries à l’origine d’une infection deviennent résistantes au premier médicament utilisé, généralement après quelques semaines. Schulenburg et ses collègues se sont demandé si le fait de changer rapidement dès le départ serait utile.

Passer rapidement d’un antibiotique à un autre

En 2018, l’équipe a montré que si des bactéries dans un plat sont traitées par un passage rapide entre trois antibiotiques qui agissent par des mécanismes différents, les bactéries mettent plus de temps à développer une résistance que si les médicaments sont cyclés sur des échelles de temps plus lentes de quelques semaines. Cette expérience a utilisé des quantités d’antibiotiques inférieurs à ceux normalement administrés aux personnes, afin d’encourager le développement de la résistance.

Dans cette étude, les chercheurs ont constaté que l’approche à cycle rapide était encore plus efficace s’ils utilisaient trois antibiotiques étroitement liés d’une classe appelée bêta-lactames. Ceux-ci sont souvent utilisés pour traiter la bactérie Pseudomonas aeruginosa, qui peut causer des infections aux plaies et des pneumonies.

Si l’on s’en tient à trois antibiotiques de la même classe, il est moins probable que l’un d’entre eux déclenche des allergies ou des effets secondaires, explique M. Schulenburg. Si cette approche s’applique bien aux humains, « nous pourrions utiliser les antibiotiques disponibles de manière plus efficace », ajoute-t-il.

Cette recherche a été publiée dans eLIfe.

Source : New Scientist
Crédit photo : iStock

La combinaison d'antibiotiques réduirait le risque de la résistancemartinBiologie
La résistance aux antibiotiques est l'une des plus grandes menaces pour la santé publique. Pourtant, une tactique étonnamment simple pourrait aider à la combattre : alterner quotidiennement trois antibiotiques différents. Une méthode contre la résistance Jusqu'à présent, cette approche n'a été testée que sur des bactéries cultivées dans un plat, mais...