les-écosystèmes-eaux-profondes-du-Greenland-menacés-par-la-pêche

Les éponges et les coraux qui vivent dans des champs et des prairies sous-marins récemment découverts risquent d’être détruits car ils sont continuellement ratissés par les bateaux de pêche au flétan au large des côtes du Groenland.

Des écosystèmes menacés

À plus d’un kilomètre sous la surface de l’océan, les écosystèmes très variés des grands fonds abritent des formes de vie qui se développent grâce à la stabilité.. Mais lorsque les bateaux de pêche traînent des équipements lourds sur le fond de l’océan, ils sèment le chaos dans ces écosystèmes vulnérables et généralement calmes.

Selon Stephen Long, de la Zoological Society de Londres, les dommages causés peuvent prendre des décennies, et parfois des siècles, pour être réparés. « La vie en eaux profondes n’a pas l’habitude d’être perturbée », explique Stephen Long.

Long et ses collègues ont équipé un traîneau de haute mer de caméras pour surveiller les fonds marins autour du Groenland, où la pêche au flétan est un pilier économique et culturel essentiel. Le flétan (Reinhardtius hippoglossoides) vit près du fond de l’océan. Pour l’attraper, il faut des filets tendus entre des paires d’étriers en acier qui raclent le fond de la mer, à des profondeurs pouvant atteindre 1 400 mètres.

Les chercheurs ont trouvé des « preuves physiques importantes » du chalutage sur le fond de la mer, avec des traces visibles laissant du sable et d’autres sédiments retournés dans les zones fréquemment chalutées, explique Long. Ces zones comprennent des « prairies » de coraux en forme de coupe (Flabellum alabastrum) et des champs d’enclos semblables à des perches (Halipteris finmarchica).

Des dommages sérieux ou irréversibles

Cela pourrait signifier « des dommages sérieux ou irréversibles pour ces environnements d’eaux profondes », dit Long. Pour minimiser ces effets sur ces écosystèmes vulnérables, il faut limiter l’activité de chalutage à certaines zones sans s’étendre aux régions profondes intactes, dit-il. « La meilleure méthode de gestion consiste à s’en tenir à ce qui a déjà été chaluté », ajoute-t-il.

Cette recherche a été publiée dans ICES Journal of Marine Science.

Source : New Scientist
Crédit photo : iStock

Les écosystèmes d'eaux profondes du Groenland menacés par la pêchemartinSociété
Les éponges et les coraux qui vivent dans des champs et des prairies sous-marins récemment découverts risquent d'être détruits car ils sont continuellement ratissés par les bateaux de pêche au flétan au large des côtes du Groenland. Des écosystèmes menacés À plus d'un kilomètre sous la surface de l'océan, les écosystèmes...