traiter-le-diabète-en-se-concentrant-sur-la-perte-de-poids

Un groupe international d’experts issus de quatre centres de recherche renommés sur le diabète, dont l’UT Southwestern Medical Center, a passé en revue la littérature actuelle et recommande un changement fondamental dans le traitement du diabète de type 2, qui consiste à se concentrer d’abord sur l’obésité et ensuite sur le contrôle de la glycémie.

Un changement de paradigme

« On sait que l’obésité contribue à la progression du diabète. Ce qui est nouveau, c’est qu’au lieu de se concentrer exclusivement sur la réduction de la glycémie, nous recommandons que l’approche principale du traitement du diabète de type 2 soit le traitement de l’obésité », a déclaré la première auteure, Ildiko Lingvay, professeure de médecine interne.

Les chercheurs affirment qu’une diminution de 15 % ou plus du poids corporel peut avoir un effet modificateur de cette maladie, un résultat qui ne peut être atteint par aucune autre intervention hypoglycémiante. Ils notent que cette nouvelle orientation nécessiterait de mettre à jour les directives de traitement actuelles et de fournir une formation importante aux prestataires des soins.

L’approche actuelle du traitement du diabète repose sur des études cliniques réalisées dans les années 1980, qui ont montré que la réduction de la glycémie entraînait une diminution des complications de cette maladie. Ces premiers résultats soutenaient que le traitement de la glycémie était la cible principale, a déclaré le Dr Lingvay.

Il faut s’attaquer à la véritable cause

« Le problème de cette approche est qu’elle ne s’attaque pas au problème de fond et n’offre pas la possibilité de faire reculer cette maladie », a déclaré le Dr Lingvay, qui dirige un programme de recherche clinique dans la division d’endocrinologie de l’UT Southwestern. « Nous proposons d’utiliser une approche plus agressive. Attaquons-nous à la cause de cette maladie – l’obésité. »

Cette dernière découverte s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par le Dr Lingvay tout au long de sa carrière pour rechercher les meilleurs moyens de fournir les soins cliniques les plus efficaces aux patients atteints de diabète de type 2. Elle a ensuite reçu une bourse de développement de carrière des National Institutes of Health pour étudier le rôle de l’accumulation des triglycérides pancréatiques dans la défaillance des cellules bêta et le diabète de type 2.

Selon l’American Diabetes Association, le diabète de type 2 est une maladie progressive causée par l’obésité ou par des anomalies du métabolisme. Plus de 10 % de la population américaine a reçu un diagnostic de diabète, et 1,5 million de plus sont diagnostiqués chaque année.

Une perte de poids sur le long terme

La chirurgie bariatrique peut être efficace pour les patients souffrant d’obésité, mais tous les patients n’ont pas accès à cette option. « Il est difficile d’obtenir une perte de poids durable. La plupart des interventions sur le mode de vie entraînent une perte de poids progressive sur six mois, suivie d’un plateau et d’une reprise de poids sur un à trois ans », ajoute le Dr Lingvay. « Les nouveaux médicaments pour la perte de poids et ceux en cours de développement aideront ces patients à réussir à gérer leur poids sur le long terme. »

Les chercheurs ont également souligné l’importance de plaider pour une couverture d’assurance qui soutienne le traitement de l’obésité et du diabète, et de travailler dans le domaine de la santé publique pour accroître l’accès aux soins et réduire les disparités.

Cette recherche a été publiée dans The Lancet.

Source : UT Southwestern Medical Center
Crédit photo : StockPhotoSecrets