une-méthode-simple-pour-la-cicatrisation-des-plaies

Des chercheurs de l’Institut des sciences physiques de Hefei (HFIPS) de l’Académie chinoise des sciences ont mis au point une nouvelle approche de synthèse écologique de nanoparticules d’argent et d’un matériau composite d’oxyde de graphène réduit ([email protected]) basée sur la technologie du plasma.

Un nanomatériau composite

Selon les chercheurs, ce nanomatériau composite, dont le processus de fabrication est très simple, peut être transformé en pansements pour la stérilisation et la cicatrisation des plaies.

L’abus d’antibiotiques peut entraîner une résistance bactérienne. Ces nanoparticules d’argent (Ag NPs) ont d’excellentes propriétés antibactériennes et une bonne biocompatibilité, et l’introduction du matériau bidimensionnel qu’est le graphène peut grandement améliorer la dispersibilité de ces nanoparticules d’argent et améliorer l’efficacité de la stérilisation.

Cependant, les méthodes actuelles de préparation du composite [email protected] nécessitent généralement des conditions difficiles, comme l’utilisation de réactifs chimiques toxiques et polluants.

Dans cette étude, les chercheurs ont utilisé un plasma de décharge à courant continu haute tension pour la fabrication de [email protected] en réduisant simultanément les ions Ag+ et l’oxyde de graphène.

Une fabrication rapide

« L’avantage est évident, et il est prêt à être appliqué », a déclaré le professeur HUANG Qing, qui a dirigé l’équipe de recherche, « cette stratégie de flash électrique pour la synthèse du nanomatériau composite [email protected] n’a pris qu’une très courte période de temps (moins d’une minute), ce qui est différent du traitement traditionnel coûteux et long. »

Ce nanomatériau [email protected] tel que fabriqué a montré un excellent effet désinfectant et une bonne biocompatibilité, et pourrait être utilisé pour des pansements cicatrisants.

Cette recherche a été publiée dans Chemical Engineering Journal Advances.

Source : Hefei Institutes of Physical Science, Chinese Academy of Sciences
Crédit photo : StockPhotoSecrets