le-milvexian-permet-de-prévenir-les-caillots-sanguins-veineux

Des millions de personnes souffrant de caillots sanguins veineux disposent maintenant d’une pilule orale sûre et efficace, le milvexian, après qu’une étude mondiale menée par l’Université McMaster a prouvé son efficacité. Contrairement aux anticoagulants oraux actuels, le milvexian agit en ciblant le facteur XIa, une enzyme de coagulation qui peut provoquer des caillots sanguins potentiellement mortels, mais qui n’est pas indispensable pour arrêter les hémorragies dues à des blessures.

Le milvexian contre les caillots sanguins

« Le principal effet secondaire des médicaments anticoagulants oraux actuels est le saignement, et la peur du saignement qui conduit à leur sous-utilisation. D’où la nécessité de trouver des anticoagulants oraux plus sûrs, et c’est là qu’intervient le milvexian », a déclaré l’auteur principal Jeffrey Weitz.

« Les caillots sanguins sont responsables d’un décès sur quatre dans le monde. Les anticoagulants sont un pilier du traitement et de la prévention des caillots dans les veines et les artères et nous avons besoin de toute urgence de médicaments oraux plus sûrs pour réduire le fardeau de ce qui est souvent une maladie à vie. »

M. Weitz a déclaré qu’un anticoagulant oral sûr est particulièrement vital car les caillots sanguins sont la cause sous-jacente des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des embolies pulmonaires et des thromboses veineuses profondes.

Une étude sur l’arthroplastie du genou

Cette étude s’est concentrée sur les patients subissant une arthroplastie du genou, car ils présentent un risque élevé de caillots sanguins postopératoires, facilement identifiables par radiographie des veines des jambes. Les scientifiques disposent ainsi d’un terrain d’essai idéal pour de nouveaux anticoagulants, car des doses efficaces et sûres peuvent être identifiées.

Les chercheurs ont comparé le milvexian à l’énoxaparine pour la prévention des caillots sanguins chez plus de 1 200 patients de 18 pays subissant une arthroplastie du genou, de juin 2019 à février 2021.

De très bons résultats

Ils ont constaté qu’à une dose quotidienne totale de 100 mg ou plus, le milvexian entraînait une meilleure protection contre les caillots mais aucune augmentation des saignements par rapport à l’énoxaparine, le médicament témoin. Le milvexian a été évalué à des doses quotidiennes allant de 25 à 400 mg ; il n’y a pas eu d’augmentation des saignements sur ce large éventail de doses.

Weitz a déclaré que son étude sur le milvexian est la première de plusieurs études sur les inhibiteurs oraux du facteur XIa. Les résultats des autres études seront probablement publiés l’année prochaine.

Cette recherche a été publiée dans The New England Journal of Medicine.

Source : McMaster University
Crédit photo : StockPhotoSecrets