des-microrobots-délivrent-des-médicament-aux-cellules-cancéreuses

La chimiothérapie traite avec succès de nombreuses formes de cancer, mais ses effets secondaires peuvent causer des ravages dans le reste du corps. L’administration de médicaments directement aux cellules cancéreuses pourrait contribuer à réduire ces symptômes désagréables.

Des microrobots

Maintenant, dans une étude de validation du concept, des chercheurs ont conçu des microrobots en forme de poisson qui sont guidés par des aimants jusqu’aux cellules cancéreuses, où un changement de pH les incite à s’ouvrir et à libérer leur médicament de chimiothérapie.

Les chercheurs ont démontré diverses capacités de ces microrobots lors de plusieurs tests. Par exemple, un microrobot en forme de poisson avait une « bouche » réglable qui s’ouvrait et se fermait. L’équipe a montré qu’elle pouvait diriger ce poisson à travers des vaisseaux sanguins simulés pour atteindre les cellules cancéreuses dans une région spécifique, d’une boîte de Pétri.

Lorsqu’ils ont abaissé le pH de la solution environnante, ce poisson robot a ouvert sa bouche pour libérer un médicament de chimiothérapie, qui a tué les cellules voisines. Bien que cette étude soit une preuve de concept prometteuse, ces microrobots doivent être rendus encore plus petits pour naviguer dans de véritables vaisseaux sanguins, et une méthode d’imagerie appropriée doit être identifiée pour suivre leurs mouvements dans le corps, indiquent les chercheurs.

Un énorme potentiel

Mais le potentiel est énorme pour ces petits robots, car le médicament qu’ils libèrent est réduit à son maximum, réduisant ainsi les effets secondaires pour les patients contraint de subir une chimiothérapie parfois très exigeante. L’équipe de chercheurs nous montre ces robots en action dans cette vidéo.

Cette recherche a été publiée dans ACS Nano.

Source : ACS
Crédit photo : iStock